Rechercher dans ce blog

30/09/2014

Rome de Catherine Cuenca (La Malédiction de la Pierre de Lune 2)

Quatrième de couverture

Juin 1478. Un mois a passé depuis que Carla et Vincenzo se sont réfugiés à Rome. Hébergée chez Rosso de Lampedusa, le parrain de Vincenzo, Carla est devenue la demoiselle de compagnie de Claudia, pour laquelle elle peint. La jeune Florentine l’accompagne également dans des cercles d’artistes organisés par de riches banquiers et des mécènes romains. Cependant, son talent n’est pas reconnu dans ce milieu d’hommes. Dans le même temps, sa santé s’altère, car la malédiction de Silvia pèse sur Carla. De plus, cette dernière s’inquiète pour son oncle Savino dont elle n’a aucune nouvelle...

Mon avis

Je tiens tout d’abord à remercier les éditions Gulf Stream de m’avoir permis de lire ce 2e tome de La Malédiction de la Pierre de Lune que j’ai beaucoup aimé.

Je ne ferai pas de résumé de l’histoire, la 4e de couverture étant suffisamment explicite pour savoir de quoi il s’agit. Je tiens juste à dire que j’ai délibérément coupé les dernières phrases car je trouve qu’elle spoile trop le cœur de l’histoire, ce qui est dommage parce que lorsqu’on ne sait rien de ce livre (ce qui est mon cas, étant donné que je n’ai pas lu la 4e de couverture avant lecture), eh bien, on se prend une bonne claque quand même.

Comme toujours, l’écriture de Catherine Cuenca est agréable à lire et fluide de sorte que l’on rentre rapidement dans l’histoire. Je dois avouer qu’au début, j’ai eu un petit peu de mal à replacer certains noms car cela commence à faire un moment que j’ai lu le premier tome (ou plutôt, j’ai lu énormément de livres depuis) mais après quelques chapitres tout rentrent dans l’ordre, ouf, ma mémoire n’est pas si mauvaise que ça.

L’intrigue est très bonne et bien menée, on ne peut pas s’ennuyer un seul instant tant il se passe de choses. Les révélations sont nombreuses et je dois dire que je ne m’attendais pas du tout à une telle histoire, ni qu’elle prenne un tournant. En effet, ce deuxième volume est beaucoup plus sombre que le précédent, mais ce n’est pas pour me déplaire. Même si c’est un livre jeunesse, l’auteure n’exclut pas le fait que l’homme puisse être cruel en diverses circonstances et il est vrai que les chasses aux sorcières étaient monnaie courante à l’époque… Je ne pensais pas que l’auteur allait aller si loin, mais cela n’est pas fait de manière gratuite, cela sert l’histoire évidemment.

Carla est une jeune fille toujours aussi attachante et sympathique et je dois dire qu’à la vue des événements qui se déroulent ici elle a bien du courage et fait preuve d’une grande force aussi. Je ne lui aurai jamais imaginée une telle histoire, d’un côté c’est bien triste mais de l’autre, c’est ce qui fait tout son intérêt, si tout était beau et tout rose sans aucun problème, il faut le dire, ça ne servirait à rien.

Petite note à part. Je dois avouer qu’après avoir lu récemment la série de manga Cesare de Fuyumi Soryo et d’être allée à l’exposition sur les Borgia qui a lieu en ce moment à Paris, tout ce qui concerne l’Italie, la papauté, les Borgia, les Médicis, etc. ça me reste en tête et m’intéresse particulièrement. Alors retrouver ici les Médicis, les Pazzi, Della Rovere, etc. ce sont des noms plus que familiers et c’est agréable de pouvoir replacer tout ça dans un contexte réel. Bien que ce soit ici une fiction, il y a tout de même des bases réelles donc c’est plaisant d’avoir ce mélange avec les faits historiques.

En bref, ce second tome est vraiment très bon, à la hauteur du premier. L’histoire est prenante et intéressante, les révélations nombreuses et permettent à l’intrigue générale de la trilogie de se développer et s’enrichir. Le fait d’avoir un cadre historique qui me plaît particulièrement (Italie à la Renaissance, etc.) est très plaisant. C’est une série prenante qui sait nous surprendre de bien des manières et je ne peux que vous la conseiller.

29/09/2014

Une vie plus belle de Diane Chamberlain

Quatrième de couverture

Une fille de quatre ans. Un père confronté à des choix impossibles… Une belle leçon de courage et d’espoir.

Quand ils se sont rencontrés, Robin et Travis avaient quinze ans. L’année d’après, ils tombaient amoureux. Pour eux, tout a été trop vite, trop fort : quand Robin est tombée enceinte, leur monde et la vie qu’ils voulaient se construire ont volé en éclats. Une seule chose est restée : Bella, la petite fille adorée que Travis élève seul depuis sa naissance, quatre ans auparavant — depuis que Robin les a abandonnés, tous les deux. Mais lorsque leur maison est détruite dans un incendie, et que le spectre de la pauvreté se profile pour lui et Bella, Travis comprend que sa vie est sur le point de basculer de nouveau. Et, cette fois, il doit faire face à un choix impossible : a-t-il le droit de se mettre en danger pour protéger sa fille ?

Mon avis

Je tiens tout d’abord à remercier les éditions Mosaïc de m’avoir permis de lire ce livre que j’ai adoré.

Je dois avouer qu’avec une telle 4e de couverture, je ne m’attendais pas à ce que l’histoire soit construite de cette manière. J’avais un autre type de scénario en tête, assez loin de ce que nous propose Diane Chamberlain ici, mais je dois dire que le rendu final est très bon. Cela rend ce récit d’autant plus poignant et intéressant.

Il faut savoir que la narration est triple, écrite à chaque fois à la première personne ce qui nous permet d’être au plus près du personnage, d’être dans son corps et sa tête et ressentir ses émotions. Nous découvrons ainsi dans un premier temps la voix de Travis, qui raconte son quotidien difficile avec sa fille Bella, depuis la mort de sa mère. Puis celle d’Erin, une jeune femme qui porte le deuil de son enfant et enfin Robin, la mère de Bella et amour de jeunesse de Travis qui a abandonné son enfant à sa naissance.

Nous faisons face aux difficultés de chacun et j’avais le cœur serré en lisant cette histoire. Je ne voyais pas ce qui pouvait ressortir de bon dans ce qui se passait. C’était déchirant et j’avais vraiment mal au cœur pour Travis qui tente de tout faire pour subvenir aux besoins de sa fille, tout en sachant que ce qu’il va faire est moche… très moche même. J’étais tellement happée par l’histoire, que je la vivais en même temps que lui, qu’eux, et c’était dur de voir la souffrance de chacun, les bouleversements dans leur vie et j’imaginais une fin catastrophique, je n’avais vraiment pas envie de ça… Mais je n’en dirai pas plus, je ne veux pas vous spoiler car ce livre mérite d’être lu et il vaut mieux se laisser totalement emporter par l’histoire et se faire soi même son idée sur cette fin (oui je suis cruelle, je sais.)

Chaque personnage évolue au fil de la lecture, ils changent et portent un autre regard sur ce qui les entoure, notamment Erin et Robin et cela en grande partie grâce à Bella. Je dois dire qu’au début, je n’ai pas apprécié Robin, elle vit sa vie tranquillement, libre alors que sa petite fille et son ex-petit copain vivent des moments difficiles. Je dois avouer que j’ai eu du mal, mais à mesure de l’histoire elle apparaît alors plus sympathique. Elle n’a pas eu une vie facile non plus et on peut mieux comprendre ses choix. Lorsque nous découvrons dans quel cadre elle vit, quel élément déclencheur va lui faire prendre conscience de ce qu’elle a perdu et aussi voir la réalité en face, elle prendra des décisions qui vont changer sa vie, une fois de plus. Quant à Erin, elle fait preuve de courage et d’une grande force, elle devient un pilier de l’histoire sans s’en rendre compte et cela va lui permettre d’avancer suite à la perte qu’elle a subie.

L’histoire tourne autour de l’image de l’enfant, de la perte d’un enfant ou la peur de le perdre (pour Travis) et je dois dire que l’auteure est arrivée à en faire une jolie histoire pleine d’espoir et de vie. C’est touchant et je trouverai ça dommage de passer à côté de cela. Même moi qui ne suis pas nécessairement friande de ce genre de livres, j’ai adoré et je ne regrette en aucun cas cette lecture.

Le seul petit regret, d’ordre esthétique, c’est la couverture que je ne trouve pas forcément très jolie, alors que l’épreuve non corrigée que je possède est bien plus représentative de l’histoire je trouve. Je trouve ça dommage qu’elle n’ait pas été gardée.

En bref, c’est une histoire touchante et pleine d’espoir qu’il faut vraiment lire car elle ne pourra pas vous laisser indifférent. Les personnages sont attachants et nous font ressentir diverses émotions. A découvrir !

28/09/2014

Il y a un lion dans mes céréales ! de Michelle Robinson & Jim Field


Quatrième de couverture

Avez-vous déjà collectionné les coupons d'une boîte de céréales ? Peut-être l'avez-vous fait pour gagner un livre ou un jouet. Eh bien, mon frère Daniel et moi avons collectionné CENT coupons pour gagner un lion. Parfaitement, UN VRAI LION ! Dit comme ça, ça paraît simple, non ?
Voici l'histoire ébouriffante de cette drôle de famille qui espère accueillir un véritable lion à domicile ! Une histoire extravagante et farfelue où tout peut arriver...

Mon avis

Voici un album très drôle et très mignon qui m’a bien plu. Je ne peux que vous le conseiller.

L’histoire est simple, deux frères collectionnent les coupons dans les boîtes de céréales dans le but d’avoir un lion. Evidemment… parce que posséder un lion, c’est tout de même la classe, on peut faire plein de choses avec. Sauf qu’une fois les bons envoyés pour le recevoir, il n’arrive pas… tout le monde en a un sauf les deux frères qui attendent… Jusqu’au jour où un animal arrive… mais ce n’est pas un vrai lion… et là, les problèmes ne font que commencer pour les deux frères…

C’est une histoire assez extravagante et farfelue, la 4e de couverture le souligne bien et c’est amusant de découvrir ce qui est arrivé à cette famille. Le texte est court, cela reste un album pour enfants, mais il y en a suffisamment pour que cela intéresse davantage les plus « grands ». Il est noté à partir de 5 ans et c’est un âge tout à fait approprié, même si les plus vieux pourront toujours aimer.

Si, au premier abord, les illustrations ne m’ont pas attiré plus que ça, je dois dire qu’avec l’histoire, cela fonctionne très bien. C’est très vif et expressif, cela met de la dynamique dans le livre. C'est très coloré, tout dans le rouge et le jaune, à l'image de la couverture.

source image
En bref, une histoire drôle et mignonne qui ne pourra que plaire aux enfants.

A partir de 4 ans.

In My Mailbox (148)


In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie. C'est un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque.

Mes acquisitions de la semaine

27/09/2014

Le galop des amazones d'Anne-Sophie Silvestre (Atalante 2)


Quatrième de couverture

La guerre de Troie fait rage depuis bientôt dix ans. Les Amazones, ces fameuses guerrières, sont appelées par les Troyens pour contrer les Grecs. Atalante redoute les cruautés du combat, mais refuse de laisser seule son amie Ianée, la plus jeune des Amazones. Courageuse et déterminée, Atalante apprend à se battre à cheval, et prépare avec Ianée une attaque décisive.

Mon avis

Je tiens tout d’abord à remercier l’auteur et les éditions Flammarion de m’avoir permis de lire ce livre que j’ai bien apprécié.

Aussitôt reçu, aussitôt lu, faisant moins de 200 pages, je n’allais pas le laisser traîner bien longtemps. L’écriture de l’auteur est toujours aussi agréable à lire et fluide de sorte que l’on rentre rapidement dans l’histoire et le vif du sujet. Etant donné sa longueur, il n’a vraiment pas fait long feu, cela montre à quel point cela se lit bien et que l’histoire est intéressante.

La guerre de Troie fait rage depuis bientôt 10 ans, Atalante, alors qu’elle se trouve avec son ami Eskandéros est rappelée auprès de sa mère adoptive la déesse Artémis afin qu’elle tienne compagnie à Ianée, la plus jeune des filles de la reine des Amazones. En effet, ces dernières s’en vont à la guerre et la reine ne veut pas que sa plus jeune fille les accompagne. Mais, la voyant dépérir loin de ses sœurs, Ianée va finir par rejoindre sa mère en compagnie d’Atalante qui sera la pour la protéger. Ainsi Atalante va devoir apprendre à monter à cheval et à se battre avant de se lancer dans cette guerre…

Ce deuxième tome diffère en bien des manières du premier volume mais il reste tout aussi agréable à lire. L’intrigue bonne et bien menée, comme toujours j’ai envie de dire, avec un point de vue qui diffère grandement de ce que l’on connaît puisqu’ici, on se concentre sur Atalante et la jeune Amazone Ianée et de manière plus générale sur les Amazones. Je dois dire que c’était intéressant de voir ce qui se passait, en étant à la fois dans l’action et un peu en retrait.

Atalante est toujours aussi attachante. Elle va découvrir ce qu’est vraiment la guerre aux côtés d’Ianée et aussi en apprendre plus sur les Amazones, ces femmes guerrières. Ianée est pleine de courage et fait honneur à sa famille malgré son jeune âge.

En bref, voici un deuxième tome tout aussi intéressant et agréable à lire que le premier. J’ai passé un bon moment en compagnie d’Atalante et Ianée, bien que court. Je suis très curieuse de voir ce que donnera le troisième tome des aventures d’Atalante.

26/09/2014

Gaston de Kelly Dipucchio & Christian Robinson


Quatrième de couverture

Gaston a trois soeurs caniches, Fi-Fi, Chou-chou et Oul-là-là. Il est celui qui travaille le plus pour devenir un chien comme il faut. Il lape à petites gorgées - sans jamais baver ! - il avance à petits pas - sans jamais débouler ! - , et il jappe - sans jamais hurler ! Il est parfaitement à sa place au milieu de ses soeurs caniches. Jusqu'à ce jour de printemps où, au parc, la famille de Gaston croise une famille de bouledogues. Les deux mamans se rendent compte qu'il y a eu une erreur, et décident d'échanger leurs chiots.
Gaston se sentira-t-il à l'aise dans sa nouvelle famille ?

Mon avis

Voici un album très mignon que j’ai bien apprécié. Nous avons donc Gaston, un chien qui a trois sœurs jusque là tout va bien, sauf qu’on se rend bien compte que Gaston ne ressemble pas à ses sœurs, ce n’est pas un caniche. Un jour, alors qu’il va dans le parc avec ses sœurs et sa mère, ils font la rencontre d’une famille de bouledogue, dont la fille ne ressemble en rien à ses trois frères. Afin de rectifier l’erreur, les deux mamans font l’échange des chiots pour que tout soit parfait… enfin presque.

Ce livre traite de la différence de manière habile. Il est vrai que raconté de cette manière cela peut paraître horrible d’échanger les enfants (chiots ici) sous prétexte qu’ils soient différents physiquement et ne s’accordent pas. Mais il faut plus qu’une apparence pour faire une famille comme vont vite le découvrir les deux mamans, ainsi que les chiots échangés. Et même si on est différent (ici physique mais pas que), ce n’est pas un problème, chacun est bien comme il est, avec sa singularité, ce qui le rend unique. Un beau message au final.

Le texte est assez succins ce qui convient à un jeune public, la manière dont cela est fait, on sent le trait d’humour, comme lorsque chacun des chiots sont présentés, et cela par deux fois pour être certain d’avoir compris. C’est amusant et entraînant.

Les illustrations sont présentées sur une double page de sorte à avoir des plans larges et d’ensemble. Elles sont très sympathiques, cela ressemble presque à un dessin d’enfants à la manière dont c’est fait. Les traits (feutre, peinture ?) sont très visibles mais je trouve que ça donne du charme à l’histoire. Après c’est comme tout, c’est subjectif, les goûts et les couleurs ça ne se discute pas. Je vous laisse seul juge avec cette double page.

source image
En bref, un bel album très sympathique, qui met en avant le fait que chacun est unique et singulier sans que ce ne soit un problème mais au contraire une belle qualité.

A partir de 3 ans.

25/09/2014

Poupoupidours ; le clou du spectacle ! de Benjamin Chaud

Quatrième de couverture

Attiré par la lumière du soleil, puis par un chemin qu'il ne connaissait pas, Petit ours trottine à la recherche de son Papa, dont il aperçoit soudain l'imposant popotin à l'entrée d'un grand cirque !

Mon avis

Voici un album jeunesse très sympathique que je ne peux que vous conseiller. Je ne ferai pas de résumé de l’histoire, la 4e de couverture, bien que courte, explique parfaitement les faits.

Le texte est assez succins, seulement une ou deux phrases par page, situé tout en bas de sorte à laisser toute la place pour l'illustration. C'est court et simple, accessible pour un lectorat assez jeune, je dirai dès 3 ans. Mais cette histoire est vraiment mignonne et on se laisse totalement embarquer dans cette petite aventure qui va nous mener dans le monde du cirque.

Les illustrations sont en double page de sorte qu'elles puissent vraiment être détaillées. Il faut savoir que l'album étant d’un assez grand format (36 x 23,5 cm, en hauteur). J'aime beaucoup le dessin, après c'est une question de goût, on aime ou pas, je vous laisse juger avec la planche ci-dessous. Dans l'ensemble, c'est vraiment très coloré et vif, avec des détails qui rende cet album très riche. D’ailleurs, sans le texte, on peut très bien comprendre l’histoire grâce à ces illustrations donc pour un jeune public qui ne sait pas lire, ce n’est pas dérageant, rien qu’en regardant les images, on sait ce qui se passe et on peut tout aussi bien l’apprécier.

La particularité de ce livre est qu'il y a dans chaque page des "trous" qui permettent à Petit ours de passer de l'autre côté. Par exemple, dans l'image ci-dessous, le cercle rouge à droite devant lequel se trouve Petit ours, est un "trou", ce qui nous permet de voir la page de suivante et est un passage pour lui.

source image

En bref, un album très sympathique avec une belle histoire. Les illustrations sont magnifiques, très vives et colorés de sorte qu’une atmosphère joyeuse s’en dégage, le thème du cirque est bien amené. Un très bel objet en plus d’une belle histoire, je ne peux que vous conseiller d’y jeter un œil !

Dès 3 ans.

Le jeudi c’est Jeu Livresque [69]



 J’avais vu des blogueuses américaines organiser un rendez-vous journalier sur un mois et quelques unes de leurs idées étaient très sympa, j’en ai parlé à Melisande, et elle m’a dit : le jeudi on n’a rien. Voilà comment est née l’idée de petit rendez-vous pour fêter l’arrivée de l’été qui permet de jouer avec nos livres pendant 8 semaines, tous les jeudi, à partir du premier jeudi de juin (06/06).

Semaine 69 : Tatouage livresque
Si vous deviez vous faire tatouer une citation, une image en rapport avec un livre, vous le tireriez de quel livre ? (et si vous avez le dessin ou la citation exacte en tête, n’hésitez pas à la rajouter)

Si l'envie me prenait d'un tatouage (mais ça n'arrivera jamais), ça serait la rose de Phèdre dans Kushiel, que l'on peut voir sur l'illustration de la première version de la couverture.


24/09/2014

Coup de projo sur... [66] Je veux vivre de Jenny Downham



Voilà, j'avais envie - de temps en temps - de faire revenir sur le devant de la scène, un livre qui m'a plu (que ce soit pour sa couverture, son écriture, son scénario etc.)

C'est vrai, en général, une fois l'avis posté, on y pense plus, alors voilà. Si vous souhaitez participer, mettez vos liens en commentaires et je les rajouterai dans l'article plus tard. 

Etant donné qu'en ce moment les romances larmoyantes sont légion depuis Nos étoiles contraires, je vous propose un livre dans le même genre : Je veux vivre de Jenny Downham. Un très beau livre touchant, même si la fin est inévitable, c'est un bon livre, après ce n'est pas dit que je le relise étant donné le sujet. Mais voilà, pour ceux qui ont adoré Nos étoiles contraires, je peux vous conseiller celui-ci.



Elle a seize ans. Avant de mourir au printemps, elle connaîtra tout de la vie. Tessa vient d'avoir 16 ans et se sait condamnée. Dans quelques semaines, elle mourra d'une leucémie. Partagée entre la révolte et l'angoisse, l'injustice et les aspirations propres à son âge, Tessa décide de tout connaître de la vie avant de mourir, y compris la drogue, le sexe, les transgressions, la célébrité... Aidée de sa meilleure amie, de ses parents qui acceptent tout et d'un adorable petit frère, Tessa arrive à surmonter cette terrible épreuve de fin de vie. Et, surtout, sans qu'elle l'ait vraiment espéré, Tessa connaîtra Le véritable amour qui l'accompagnera jusque dans son dernier souffle.

23/09/2014

Top Ten Tuesday (66)

toptentuesday.jpg
Le Top Ten Tuesday est un rendez-vous hebdomadaire dans lequel on liste notre top 10 selon le thème littéraire défini. Ce rendez-vous a initialement été créé par The Broke and the Bookish et repris en français sur le blog de Iani.

Voici le thème de la semaine : Les 10 livres à lire cet automne (Votre PAL pour cet automne)


Et vous, quel est votre top 10 pour cette semaine ? 

A priori, voici ma PAL d'Automne, bon, après vu que d'autres livres me tentent, il peut y avoir un impair, mais voici mes prochaines lectures en tout cas



Le thème de la semaine prochaine sera :  Les 10 livres les plus difficiles à lire pour vous

Le Cri de l'arbre de Françoise Grard (Le Livre Brûlé 1)

Quatrième de couverture

Enfin les grandes vacances ! Chris se fait une joie de goûter au bonheur de longues baignades et de flâneries dans les bois parmi ses chers arbres. Mais c’était sans compter sur ce drôle de paquet jeté sur le bas-côté d’une route forestière, qui tombe à ses pieds tandis qu’il se promenait à vélo. Quel mystère cache ce livre, enveloppé dans un sac plastique, qui se met à brûler dès que l’on veut tourner ses pages ? À qui appartient cette puissante voiture allemande qui rôde autour du lac de Varmont ? Que sait donc le vieux paysan sur cette maison, isolée du village, que ses occupants ont précipitamment quittée ? De lourds secrets semblent planer sur les collines du Morvan, chargées d’un passé trouble…

Mon avis

Je tiens tout d’abord à remercier les éditions Gulf Stream de m’avoir permis de lire ce livre qui je dois dire m’intrigue beaucoup. Ce premier tome est une très bonne mise en bouche et je suis très curieuse de lire la suite.

L’écriture est agréable à lire et fluide de sorte que les pages défilent sans qu’on ne s’en rende compte. Étant donné qu’il fait moins de 200 pages, il a été lu en quelques heures à peine, c’est dire s’il n’a pas fait long feu mais malgré le peu de temps passé en compagnie de Chris, j’ai beaucoup aimé cette histoire.

On rentre très rapidement dans l’histoire et dans le vif du sujet. Il n’y a pas de perte de temps, pas de longueurs, donc c’est toujours appréciable, surtout pour un livre jeunesse où il faut capter d’autant plus vite le lecteur. De plus, la narration à la première personne aide grandement à s’immerger dans le récit de Chris qui a un côté assez oral dans la manière d’écrire. Cela permet de prendre totalement à part le lecteur comme s’il s’adressait directement à nous. La seule petite chose qui m’a fait tiquer, c’est que Chris est sensé avoir 14 ans et lors de ma lecture, j’avais la sensation d’avoir affaire à un garçon un peu plus jeune. Donc parfois ça m’a semblé étrange mais ce n’est qu’un détail, ça ne gâche en rien l’histoire.

Cette dernière s’est déroulée un an plus tôt et Chris nous explique en quoi sa vie a changé et pourquoi il a une brûlure à la main. Lors de ses vacances tant espérée un an plus tôt, il voit un paquet jeté à travers la vitre d’une BMW allemande et découvre ainsi un livre, dont la couverture et certaines pages sont brûlées. Alors qu’il tente de l’ouvrir pour savoir de quoi il s’agit, le livre s’enflamme et lui brûle la main. Que cache ce livre ? Pourquoi cet homme dans la BMW noire veut à tout prix le récupérer ? Beaucoup de questions sans réponse pour Chris qui va tenter de découvrir ce que tout cela cache…

Ce premier tome est très intriguant et frustrant à la fois. Nous apprenons beaucoup de choses et d’un autre côté, on a l’impression de ne découvrir ici que la pointe de l’iceberg, on reste en surface. L’histoire est intéressante et tout comme Chris on a envie d’en savoir plus, de découvrir les secrets de ce livre et tout ce que cela cache. C’est une histoire vraiment prenante et je n’avais pas envie de le lâcher avant de découvrir le fin mot de cette affaire, ce qui explique aussi pourquoi je l’ai lu d’une traite.

Chris est un personnage attachant et intéressant. lui ne rêvait que d’une vie normale, avec ses copains, sauf que dès son enfance, il était un garçon à part et la découverte de ce livre va profondément le changer même s’il va lui permettre de faire des rencontres et des découvertes sur le village où il vit mais également sur sa propre famille.

En bref, voici un premier tome intéressant et intriguant car même si nous apprenons beaucoup de choses, beaucoup de secrets sont encore légion. Je suis très curieuse de voir ce que donnera la suite et retrouver Chris et Irène.

22/09/2014

Les secrets d’Asher Falls d’Amanda Stevens (The Graveyard Queen 2)

Quatrième de couverture


Chaque cimetière a son histoire. Chaque tombe, ses secrets.
Depuis son arrivée à Asher Falls, en Caroline du Sud – une petite bourgade ramassée sur les contreforts des Blue Ridge Mountains, dont elle doit restaurer le vieux cimetière –, Amelia ne peut se départir d’un oppressant sentiment de malaise. Comme si sa venue ici suscitait la défiance des habitants… Pourquoi, en effet, ceux-ci s’enferment-ils dans le mutisme dès qu’elle évoque le cimetière de Bell Lake, englouti cinquante ans plus tôt sous les eaux profondes et insondables d’un lac artificiel ? A qui appartient la tombe qu’elle a découverte cachée au cœur de la forêt et dont personne, apparemment, ne sait rien ? Et, surtout, qui a tenté à plusieurs reprises de la tuer ? Si elle veut trouver la réponse à toutes ces questions, Amelia le sait : elle devra sonder l’âme de cette ville mystérieuse et en exhumer tous les secrets…

Mon avis

Je tiens tout d’abord à remercier les éditions Harlequin de m’avoir permis de lire ce livre que j’ai beaucoup aimé.

L’écriture est toujours aussi agréable à lire et fluide de sorte que l’on rentre facilement dans l’histoire qui est pour le moins addictive, vous voilà prévenus. Je ne ferai pas de résumé, la 4e de couverture étant suffisamment explicite pour savoir de quoi il s’agit, sans pour autant tout spoiler. D’autant plus que les événements arrivent assez vite, on sait à quoi s’en tenir. Mais tout ce que je peux vous dire, c’est qu’une fois la machine lancée, vous ne pourrez plus l’arrêter !

L’intrigue ici est vraiment bonne et bien menée. L’action est omniprésente, ce n’est pas non plus haletant à la manière d’un thriller ou du policier comme le premier, c’est beaucoup plus pesé ici, mais Amelia ne reste pas sans rien faire. Elle se retrouve embarquée dans des choses qu’elle ne comprend pas. Mais son envie de vérité va l’emmener sur des chemins dangereux et des secrets de famille.

Ce livre est très différent du premier tome, pour mon plus grand plaisir. J’ai trouvé ce 2e tome meilleur que le premier car il correspond plus aux attentes que j’avais sur la série, moins de polar (même si j’aime ça), plus de fantastique, donc je ne suis pas déçue de voir la tournure des événements ici.

Ce livre est addictif, il faut le savoir. L’auteur sait maintenir son suspense et donner envie d’en savoir plus parce qu’on sent qu’il se passe un truc pas net dans cet endroit, ni avec ses habitants. Il y a des choses étranges, mais on ne saurait l’expliquer pourquoi jusqu’à ce que les premières révélations se fassent… Ce livre en est riche, tout tourne autour de l’aspect fantastique de l’histoire comme je le disais en introduction, on en sait donc plus sur le don d’Amelia, à savoir sa possibilité de voir les fantômes. J’avais quelques pistes à la fin du premier tome, et j’ai été ravie de voir que cela s’avérait ici même si ce n’était pas tout à fait ce à quoi j’avais pensé mais j’étais très proche ! J’ai beaucoup aimé la manière dont tout cela était amené et découvrir les fameux « secrets d’Asher Falls ».

Quant à la fin, elle est juste frustrante. Je n’avais pas envie de m’arrêter sur une telle note et de ne pas avoir la suite sous la main. Je suis très curieuse de savoir ce qu’il va advenir de nos différents personnages parce que là, je me pose plein de questions avec ce qui s’est déroulé ici. Je ne pense pas que je ferai attendre trop longtemps le 3e tome qui sort en novembre dès que je le recevrais.

L’atmosphère est lourde et pesante, on sent une ombre noire qui nous guette en permanence et j’ai adore ! C’est un univers particulier que l’auteur a su bien exploiter. On en apprend toujours un peu plus sur les fantômes que peut voir Amelia et le fait de s’impliquer à ce point depuis sa rencontre avec Devlin a totalement changé ses habitudes et sa manière de vivre.

Quant aux personnages, je dois dire que j’ai vu des choses qui ne m’ont pas plu, ça sentait mauvais, je n’étais pas pour. Etant donné les circonstances, j’ai très envie de savoir comment la relation entre certains personnages va évoluer. Je ne peux pas en dire plus sur les personnages sans quoi je risque de spoiler étant donné que tout va tourner autour d’eux, bien plus que dans le premier avec toutes les révélations que l’on a. Mais quoi qu’il arrive, on peut comprendre le fait qu’Amelia soit quelque peu désorientée et ne sache pas trop quoi penser de tout ce qui se passe autour d’elle et j’ai hâte de la retrouver dans le 3e tome pour savoir ce qu’il en est.

En bref, un deuxième tome très réussit qui m’a davantage plu que le premier car il correspond plus à mes attentes vis-à-vis de la série. L’histoire est très centrée sur le don d’Amelia et les premières révélations sont annoncées ce qui va changer profondément la vie de la jeune femme. J’adore l’univers construit et l’atmosphère qui s’en dégage, c’est sombre et oppressant mais cela fait tout l’intérêt du livre. Une série que je vous conseille !

21/09/2014

In My Mailbox (147)


In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie. C'est un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque.

Mes acquisitions de la semaine



20/09/2014

Sorties chez Bragelonne



Sorties du 3 décembre 2014

Mercy Thompson, tome 8 : La faille de la nuit de Patricia Briggs

Fuyant son nouveau compagnon violent, Christy, l’ex-femme d’Adam, fait un retour fracassant dans les vies d’Adam et Mercy. La cohabitation n'est pas simple. Surtout lorsque Christy décide de monter la meute contre Mercy afin de récupérer Adam. Et la situation empire lorsque son petit ami retrouve sa trace : les cadavres s'empilent et Mercy va devoir mettre ses problèmes personnels de côté pour affronter une créature bien décidée à réduire son monde en miettes !



Le roi squelette, l'intégrale de Serge Brussolo

Une intégrale entièrement révisée par l auteur et comprenant des textes inédits ! Exclus d une société antique, Junia, une jeune femme aux proportions de géante, et Shaghan, un garçon dépourvu de jambes, sont les esclaves d un magicien-forgeron. 
Récompensant leur courage, celui-ci les envoie réparer des armures enchantées. Mais cette mission se révèle bien plus dangereuse que prévu : les deux esclaves se retrouvent contraints d’affronter le Roi Squelette lui-même, entité démoniaque et insaisissable incarnant les puissances ténébreuses à leur paroxysme.


Stephan Wull, l'intégrale 4

Voici la dernière des quatre intégrales inédites consacrées à l un des auteurs historiques du genre. On y retrouve Noô, space opera mythique et grand roman d apprentissage, divers poèmes de l auteur, ainsi que le texte À propos recousus, célèbre essai sur la science-fiction répondant aux interrogations de ses fidèles. Dépassant les frontières du genre, la formidable imagination de Stefan Wul a ensorcelé plusieurs générations de lecteurs.



Vérité, l'intégrale de Dawn Cook

Alissa ne croyait pas à la magie. Son père lui parlait d’une Forteresse légendaire, où des Gardiens apprenaient la magie auprès de Maîtres énigmatiques… mais ce n’étaient que des histoires, rien de plus. Pourtant, maintenant que son père est mort, sa mère est convaincue qu’Alissa a hérité de ses dons magiques, et qu’elle doit se rendre dans le seul lieu où ses talents se révéleront : la mystérieuse Forteresse ! Mais le voyage ne sera pas solitaire, car Alissa rencontre un musicien ambulant qui détient une carte dont elle a grand besoin pour arriver à destination avant que les neiges l’en empêchent. Elle n’est pas sûre de pouvoir se fier à ce garçon, mais elle n’a pas le choix, si elle veut mettre la main sur le grimoire de pouvoir : la Vérité Première…


Le Faucheur - l'Intégrale de D. Gunn

Sven est un tueur féroce et la pire tête de mule de l'empire. Il n'est humain qu à 98,2 %, ce qui lui permet de guérir d'atroces blessures en un temps record. Repéré par l'empereur, il est incorporé dans son armée d élite, les Faucheurs. Là, on lui offre une nouvelle vie, en échange d'une mission suicide. Au coeur de cet ouragan de métal et de feu, Sven comprend vite qu il n'est qu'un pion dans un jeu mortel. Et la règle veut que les pions soient sacrifiés. Mais Sven ne s'encombre pas des règles.



Eternité, l'intégrale de Magali Segura

Une nouvelle inédite inclue dans l’intégrale de cette trilogie ! 

Naslie est une simple sorcière mineure. Pourtant, elle est l Elue. Les dieux lui ont confié la graine de l’Eternité, et elle a décidé d’en faire don à sa terre. Neuf ans après son Choix, elle craint toujours la vengeance de l Ancien, un puissant sorcier majeur qui convoitait le précieux don. Elle fuit sans cesse avec son fils Jelis, âgé de huit ans, qui ignore tout de ses origines. 
Décidé à retrouver son père et à réunir ses parents, l’enfant fugue. Il ignore les périls qui le guettent : nombreux sont ceux qui pourraient vouloir sa mort, car son existence même pourrait bien bouleverser l équilibre entre l’Acier et la Magie, les deux puissances de l’archipel, et mener une fois de plus cette terre au chaos.


Sorties du 21 janvier 2015

Les légendes de Krondor : Meurtres à LaMut de Raymond E. Feist

COUVERTURE ET RESUME A VENIR

Assassini, Tome 3 : Lame exilée de Jon-Courtenay Grimwood

COUVERTURE ET RESUME A VENIR

La flamme du prince de Amy Raby

COUVERTURE ET RESUME A VENIR

Sorties du 18 février 2015

L Étrange Cas de l'Homme Mécanique de Hodder-M

COUVERTURE ET RESUME A VENIR

Comme un conte de Graham Joyce

COUVERTURE ET RESUME A VENIR

Zodiac Station de Harper-T

COUVERTURE ET RESUME A VENIR

Les Voies d'Anubis de Tim Powers

Lorsque le professeur Brendan Doyle accepte de donner une conférence sur le poète anglais Coleridge, il est loin d'imaginer qu'il ne va pas tarder à le rencontrer en personne... en 1810 ! Car après avoir accepté l'offre d'un millionnaire ayant percé les mystères du voyage dans le temps, le voilà plongé dans une aventure rocambolesque, traversant un Londres peuplé de bohémiens, de mendiants douteux et de sorciers terrifiants, tel ce clown macabre qui règne sur le monde souterrain. Et pour couronner le tout, Doyle ne peut revenir à son époque, à moins de déjouer les plans malfaisants de mages égyptiens qui veulent ramener leurs anciens dieux à la vie. Mais osera-t-il prendre le risque de changer le cours de l'Histoire ?

couverture d'origine, changement à prévoir

Une Aventure de Lucifer Box Club Vesuvius de Gatiss-M

COUVERTURE ET RESUME A VENIR

Anita Blake Tome 21 : Baiser Rebelle Laurell K. Hamilton

COUVERTURE ET RESUME A VENIR

Baskerville, tome 1 : Une Etude en Soie de Emma Jane Holloway

Evelina Cooper, nièce du célèbre Sherlock Holmes, est amenée à faire son entrée dans la société londonienne pour sa première Saison. Mais c’est sans compter sans un meurtrier – et ne parlons pas des automates disparus, du sorcier et de la souris qui parle. 
Dans une ère victorienne régit par un conseil de barons de la vapeur impitoyable, la mécanique est le véritable monarque et la sorcellerie, l’ennemi mortel de l’Empire. Mais l’arme la plus convoitée est la magie qui permet de dépasser les machines, une chose qu’Evelina a secrètement apprit à maîtriser. Mais au lieu de faire sa fortune, ses talents cachés pourraient la mener à sa perte ou à passer l’éternité comme invitée des laboratoires secrets de Sa Majesté. Qu’est-ce qu’une jeune lady doit faire à part se souvenir de ses manières et prier pour qu’on ne découvre jamais ce qu’elle sait ? 
Mais ensuite, il y a eu un meurtre. Et en tant que nièce de Sherlock Holmes, Evelina devrait être à même de trouver les réponses bien qu’elle ait beaucoup à apprendre. Et la première chose qu’elle doit apprendre est de savoir si elle doit faire confiance au bel et intelligent débauché qui fait battre son cœur ou, au contraire, au chevalier prêt à tout pour elle dés lors qu’elle lui demande.

Indécent de Colleen Hoover (Slammed 1)


Quatrième de couverture

Pour surmonter le brusque décès de son père, Layken, âgée de 18 ans, part s’installer avec sa mère et son frère dans le Michigan. Sa famille la considère comme un roc, mais en son for intérieur, elle est désespérée. Bientôt, une rencontre va tout changer : celle de Will, son voisin passionné de poésie, un être lumineux, patient et protecteur, qui partage beaucoup d’intérêts communs avec Lake, peut-être même trop… 
Après un premier rendez-vous exceptionnel, le quotidien reprend ses droits et amène avec lui un obstacle infranchissable. Les circonstances auront-elles raison de leur attirance hors du commun ?

Mon avis

Je tiens tout d’abord à remercier les éditions J’ai Lu de m’avoir permis de lire ce livre que j’ai beaucoup apprécié, ce n’est pas un coup de cœur mais pas loin. Je reconnais le fait qu’il soit très bien et je comprends aussi pourquoi il y a un tel engouement autour de ce livre, même si le titre du livre en VF me laisse assez perplexe, car il ne retranscrit vraiment pas l’atmosphère du livre…

Au départ ce livre partait mal, les deux premiers chapitres m’ont fait lever les yeux au ciel, c’est le genre coup de foudre au premier regard, plus ou moins couple établi, avec sentiments amoureux, et ça, en moins d’une semaine (et donc en même pas deux chapitres). J’avoue que ça, je n’aime pas du tout donc je pensais que c’était mal parti pour ce livre et que si le reste était dans cette veine, ça allait m’énerver.

Heureusement pour moi, il n’en est rien. La suite n’est que meilleure, il ne faut pas s’arrêter au début, et même si à la moitié du livre je me disais juste que c’était pas mal mais loin du coup de cœur, la fin m’y a rapproché considérablement. C’est pour dire à quel point de quelque chose qui pouvait m’énerver j’en suis presque rendue à un coup de cœur. Colleen Hoover est décidément très forte pour nous faire changer d’avis et nous transporter complètement dans son histoire. Mais quelle est-elle ?

Lake, de son vrai nom Layken est une jeune fille de 18 ans qui vit avec sa mère et son petit frère. Suite au décès de son père passé 6 mois plus tôt, il déménage du Texas pour aller dans le Michigan. La jeune fille pas très emballée à cette idée va pourtant faire une rencontre qui va changer sa vie : Will, son voisin pour qui des sentiments naissent… Mais un imprévu risque de gâcher cette belle histoire d’amour…

Je n’en dirai pas plus pour ne pas spoiler, c’est très bref, mais c’est suffisant pour comprendre de quoi il s’agit, d’autant que le livre n’est vraiment pas épais (moins de 300 pages) donc les événements arrivent assez vite et que tout s’enchaîne.

L’intrigue est bonne et bien menée, il s’agit d’une romance « impossible » entre deux personnes et quand on en connaît la raison, là il est évident qu’il va y avoir un gros problème. C’est un livre tout dans le ressenti et les sentiments. Ce sont les émois d’une jeune fille de 18 ans, le fait que ce soit écrit à la première personne accentue cela car l’on est dans la tête et le cœur de la jeune fille. C’est donc tout de suite plus intense. L’auteur joue avec cela, sans arrêt, et parfois on va toujours un peu plus dans la surenchère. Dans certains cas, ça pourrait être trop et devenir pénible non crédible. Ici, ça me semble juste parfait et très bien adapté à la situation qui, il faut l’avouer, est très compliquée. On comprend pourquoi cette romance est difficile et touchante à la fois en un rien de temps.

Quant aux personnages, ils sont mignons et attachants mais parfois ils méritent chacun d’eux des claques. Je crois que le mot « communication » ne fait pas partie de leur vocabulaire, sans compter le fait, certes la situation est critique, mais il y a toujours une solution, reste à voir si on en accepte les conséquences. Bref, ils étaient parfois pénibles, c’était déchirant de les voir comme ça, alors qu’il est indéniable qu’il se passe un truc entre eux.

Le titre VO du livre est Slammed (titre de la série aussi) et l’on comprend parfaitement ce choix, je trouve qu’il qualifie davantage cette histoire, qui tourne donc autour du slam, mais je n’en dirai pas plus. En tout cas, c’est tout un symbole, qui rend cette histoire encore plus touchante qu’elle ne l’est.

En bref, voici un premier tome, mais qui peut se lire comme un one-shot, qui m’a beaucoup plu. Alors que l’histoire commençait mal, elle aura pourtant su me charmer et me transporter, me faisant parfois monter les larmes aux yeux (sans pour autant pleurer) et me serrer la gorge. C’est beau et dévastateur à la fois, vous n’en sortirez pas indemne. Mais un conseil, si vous êtes déprimé, laissez-le un peu de côté et lisez-le plus tard lorsque vous serez dans de meilleures dispositions. Car une chose est sûre, ne passez pas à côté de ce livre !

19/09/2014

Sorties chez Milady Romance



Sorties du 21 novembre 


Le Rêve de Mr Darcy d'Elisabeth Aston 

Le coeur brisé, Phoebe, une jeune nièce de Mr Darcy, se retire à Pemberley où elle retrouve sa douce amie, Louisa Bingley. À peine installées dans la somptueuse demeure, les jeunes femmes croisent le chemin de séduisants inconnus et d anciens prétendants tous désireux de conquérir leur coeur. Alors que Mr et Mrs Darcy sont préoccupés par un grand bal qu ils organisent à Pemberley, les intrigues et les triangles amoureux se multiplient, compliquant ainsi la vie de la famille Darcy.



A l'Assaut de la Comtesse de Vanessa Kelly  

couverture et résumé à venir

Au Temps des Tudors : Mariée et Soumise d'Elizabeth Moss 

couverture et résumé à venir

Les Chefs du Clan Murray tome 3 : L'espoir des Highlands de Hannah Howell 

couverture et résumé à venir

Les Idoles du Stade tome 4 : La Ligne de touche de Jaci Burton 

couverture et résumé à venir

Si Seulement... de Nicola Doherty  

couverture et résumé à venir

Wicked Game de Nancy Bush 

couverture et résumé à venir


Mémoires d'Elles de Greenwood T.

couverture et résumé à venir
Jeux de Hasard tome 2 : Étroite Liaison de Da Costa Portia 

couverture et résumé à venir
Face Cachée 1 : Dans la Peau de Leighton

Olivia a l’art de tomber amoureuse de bad boys qui lui brisent le coeur. Pour mettre fin à cette malédiction, elle se consacre corps et âme à ses études dans l’espoir de pouvoir venir en aide à son père, livré à lui-même depuis que son épouse est partie en claquant la porte. Mais les bonnes résolutions d’Olivia volent en éclats lorsqu’elle rencontre deux jumeaux incroyablement séduisants qui lui font perdre la tête.

Rebelle et sexy, Cash est le patron du club où elle travaille pour financer ses études. Brillant et passionné, Nash est avocat, mais c’est la chasse gardée de sa colocataire. Profondément troublée, Olivia s’éprend de ces deux hommes qui ont manifestement quelque chose à cacher. Le choix s’annonce compliqué…

couverture du GF

En Ligne de Mire de Nancy Bush 

couverture et résumé à venir


Sorties du 5 décembre 2014 


Fruit Défendu 3 : un Soupçon d'Indécence de Robyn Dehart  

couverture et résumé à venir
Le Libertin Repenti de Mary Jo Putney 

couverture et résumé à venir
Elizabeth Darcy de Abigail Reynolds 

couverture et résumé à venir
Shaken Dirty Tome 1 : Dechaîne Moi de Wolf Tracy

couverture et résumé à venir
Shelter Bay Tome 2 : le Temps d'un été de Joann Ross 

couverture et résumé à venir
Alaska 1 de Kat Martin 

couverture et résumé à venir
Kgi Tome 4 : Murmures Nocturnes de Maya Banks 

couverture et résumé à venir

Comme si c'était toi de Mhairi Mcfarlane 

couverture et résumé à venir
80 Notes de Nuit de Jackson Vina 

couverture et résumé à venir

Sorties du 23 janvier 2015


Contes de filles, tome 2 : Cendrillon relookee de Hope Tarr

couverture et résumé à venir

Rien qu'une semaine de Stacey Lynn

couverture et résumé à venir

Aventuriers des Highlands, tome 2 de Sinclair

couverture et résumé à venir

Blackmoore de Julianne Donaldson

couverture et résumé à venir

La duchesse des coeurs, tome 3 : Lord Ash à tout prix de Sally MacKenzie

couverture et résumé à venir

Orgueil et préjugés de Jane Austen

couverture et résumé à venir

La septième victime de Marie Burton

couverture et résumé à venir

Wicked, tome 2 : Wicked Lies de Nancy Bush

couverture et résumé à venir

Drew and Fable, tome 3 : Trois secrets entre nous de Monica Murphy

couverture et résumé à venir

Drew and Fable, tome 1 : Une semaine avec lui de Monica Murphy

couverture et résumé à venir

A un fil de Rainbow Rowell

couverture et résumé à venir

50 shames of earl gray de Fanny Merkin

couverture et résumé à venir

A corps perdus, tome 2 : S'abandonner de Maya Banks

couverture et résumé à venir

Cesare Vol.10 de Fuyumi Soryo

Quatrième de couverture

Tout Pise est en effervescence : Giovanni de Médicis s’apprête à passer son grand oral, ultime étape qui le sépare de la fin de ses études et surtout de son accession au rang de cardinal…
Mais sa réussite n’aura pas seulement des conséquences politiques. A la suggestion de Cesare, Angelo se prépare à partir pour Florence, où il est destiné à devenir le nouvel homme de confiance de son Excellence. L’avenir des Borgia, des Médicis et de la papauté même repose désormais sur les épaules de Giovanni !

Mon avis

Après avoir attendu pendant des mois la suite de Cesare, sortie prévu début juillet, repoussée à fin août, achat le 13 septembre et lu dans la soirée…

Au début de ce volume 10, Giovanni est sur le point de passer son dernier examen, l’oral qui lui permettra de mettre un terme à ses études et être nommé cardinal. C’est un moment décisif pour les Médicis car cela fait longtemps qu’il n’y en a pas eu dans la famille et il faut à tout prix consolider les alliances. Les questions s’enchaînent, montrant le grand talent oratoire de Giovanni mais tout semble trop facile, c’est à ce moment-là que Cesare, membre du jury pose ses questions qui vont amener un débat fort intéressant sur la place du peuple, des puissants, etc. Cela met davantage en danger Giovanni, mais n’empêche pas ce dernier à accéder au rang de cardinal. Puis, à la suggestion de Cesare, Angelo est envoyé à Florence auprès de son Excellence Giovanni, pour lui prêter main forte et avoir quelqu’un sur qui compter.

Ce livre est intéressant même s’il faut avouer qu’il ne se passe pas grand-chose dans l’ensemble du livre. C’est davantage centré sur la nostalgie, le moment du changement donc il y a des passages plus tendres et tranquille. C’est un tome qui fait la transition entre deux événements, moment charnier qui vous nous mener à des choses plus sérieuses et qui tourneront sur la politique « religieuse ». Mais il permet de revenir sur les relations entre Angelo et Cesare, le moment des adieux ; car même si Cesare est fin manipulateur et agit dans son intérêt et celui de son père, il s’est tout de même attaché à Angelo. Et on le voit bien dans ces moments de pause justement, une balade sur la Santa Maria de Christophe Colomb, une chevauchée, etc.

On peut croire qu’Angelo reste à la solde de Cesare et même si ce dernier lui a apporté beaucoup, il s’en affranchi un petit peu et l’on voit qu’il commence à devenir plus tactique. Le jeune homme naïf connu dans le premier tome n’est plus totalement là, il aura beaucoup évolué, son esprit vif s’aiguisant un peu plus comme nous le montre la fin du volume.

Je ne vais pas écrire un long paragraphe pour parler des illustrations, je pense qu’on aura compris en lisant mes chroniques des volumes précédents que j’aime beaucoup. Je ne m’en lasse vraiment pas, les plans sont superbes et les plans couleurs disponibles au début de l’ouvrage apportent un petit plus non négligeable.

En bref, un nouveau tome intéressant qui va nous mener davantage dans la politique puisque les éléments se mettent en place petit à petit. Je ne peux que vous conseiller cette série qui est passionnante et addictive.

Les articles les plus consultés