Rechercher dans ce blog

28/02/2014

Concours d'écriture Bloom



UN CONCOURS D'ÉCRITURE

POUR ÊTRE PUBLIÉ AUX CÔTÉS DE MEG CABOT !

LE PRINCIPE

Le roman gagnant sera publié au sein de la collection Bloom destinée aux jeunes filles de 10 à 14 ans.

A côté de la série vedette Journal d’une Princesse (Meg Cabot), la collection accueille des titres drôles et modernes pour les collégiennes signés par des auteurs français ou étrangers.

La vie au collège, les copines, les premiers petits copains, les quiproquos, les bandes, etc. Autant de sujets auxquels s’identifient les lectrices avec plaisir !



LE JURY

Un jury composé de lecteurs et de professionnels de l’édition élira en septembre 2014 le roman gagnant qui sera publié en février 2015.

Composition du jury :

Meg Cabot – auteur et marraine du concours

Sophie Laroche – auteur
Elise Chirouzes – Librairie Decitre (Lyon Part-Dieu)
Mara Mall – Librairie Le Bateau Livre (Lille)
Kathleen Deheul – Librairie Le Divan Jeunesse (Paris)
Maddy Fachin – Librairie Le Grand Cercle (Eragny)
Marlène Davezac – Librairie Ombres Blanches (Toulouse)
Stéphanie Vaivrand – Librairie Kleber (Strasbourg)
Isabel Chevalier – Librairie Passion Culture (Orléans)

Cinq jurées élues par le magazine Julie



Les internautes seront également invités à voter sur Lecture Academy

Pour participer, rendez-vous du 24 février au 1er juin sur Lecture Academy

Wish-list [5] : Livres en VF

Livres en VF

Forever Bitch de Diglee

Louise, bientôt la trentaine, en couple, partage ses drames émotionnels avec son BGF (Best Gay Friend) et ses deux meilleures potesses : Maud, Mère Teresa du plan cul depuis sa rupture avec l'ex-potentiel-homme-de-sa- vie, et Audrey, avec son prince charmant... au grand dam de Maud, viscéralement mais secrètement jalouse de tant de niaiserie doucereuse.









La Marque du démon de de Diana Rowland (Kara Gillian 1)

Flic et invocatrice de démons, Kara Gillian est chargée d'enquêter sur une série de meurtres abjects. Convaincue que le tueur a un rapport avec les arcanes, elle compte bien mettre à profit ses pouvoirs occultes pour l'arrêter. Pourtant, cet atout pourrait se retourner contre elle lorsqu'elle invoque sans le vouloir une créature d'une beauté surnaturelle dont le contrôle lui échappe. Kara n'a plus droit à l'erreur, d'autant plus qu'un agent du FBI soupçonneux surveille ses moindres faits et gestes.







Le diable danse à Bleeding Heart Square d'Andrew Taylor

1934. Londres. Lydia Langstone fuit la haute société anglaise et un mari violent pour trouver refuge dans une petite pension de famille sise Bleeding Heart Square. Privée des privilèges que lui conférait son statut social, elle tente de renouer avec une vie plus modeste, plus indépendante aussi. Mais très vite Lydia se trouve confrontée à d'étranges événements. Qui est cet homme qui semble surveiller nuit et jour les allées et venues dans la maison ? Qu'est devenue Miss Penhow, l'ancienne propriétaire de la pension, mystérieusement disparue ? Enfin, qui envoie des morceaux de cœur en décomposition à Joseph Serridge, le dernier pensionnaire à avoir vu Miss Penhow vivante ? Selon la légende londonienne, le diable danse à Bleeding Heart Square, cette fois il serait plutôt tapi dans l'ombre, en silence, attendant son heure...

Le retour de Jacob de Cornélia Funke (Reckless 2)

De l'autre côté du miroir : un univers fascinant, où se trouvent créatures fantastiques et objets aux pouvoirs prodigieux, mais aussi pièges et cruels sortilèges. Jacob Reckless le sait bien : pour sauver son frère et le ramener dans leur monde, le jeune homme a attiré sur lui une malédiction mortelle. Depuis, il parcourt inlassablement les royaumes, à la recherche d'un antidote. Fox, la belle et troublante fille-renarde, est son alliée... Mais comment aimer lorsque la mort vous poursuit ?





Des noeuds d'acier de Sandrine Colette

La prison n'avait pas réussi à le briser.
Ces deux vieillards retirés du monde vont-ils y parvenir ?
Avril 2001. Dans la cave d'une ferme miteuse, au creux d'une vallée isolée couverte d'une forêt noire et dense, un homme est enchaîné. Il s'appelle Théo, il a quarante ans, il a été capturé par deux vieillards qui veulent faire de lui leur esclave.
Comment Théo a-t-il basculé dans cet univers au bord de la démence ? Il n'a pourtant rien d'une proie facile : athlétique et brutal, il sortait de prison quand ces deux vieux fous l'ont piégé au fond des bois. Les ennuis, il en a vu d'autres. Alors, allongé contre les pierres suintantes de la cave, battu, privé d'eau et de nourriture, il refuse de croire à ce cauchemar. Il a résisté à la prison, il se jure d'échapper à ses geôliers.
Mais qui pourrait sortir de ce huis clos sauvage d'où toute humanité a disparu ?


Le Passeur de temps de Mitch Albom


Pour s'être attiré les foudres des dieux le jour où il a réussi à créer la première horloge, Dor est emprisonné dans une cave pendant des siècles, contraint d'écouter les voix suppliantes de tous ceux qui, venant après lui, quémandent du temps, toujours plus de temps. Jusqu'au jour où on lui donne la possibilité de se racheter. Projeté en 2012, Dor va devoir s'acquitter d'une mission : faire comprendre à deux personnes sur Terre le vrai sens du temps : une adolescente prête à mettre fin à ses jours et un riche homme d'affaires condamné par la maladie, désireux, lui, de vivre éternellement. Pour se sauver lui-même, Dor va devoir les sauver.




Mila, tome 1 : Mila 2.0 de Debra Driza

Mila vit avec sa mère dans une petite ville de campagne lorsqu’elle découvre que toute son existence n’est qu’un mensonge. Elle n’aura jamais dû apprendre la vérité, elle n’aurait jamais dû se souvenir de son passé. Maintenant, elle doit fuir pour échapper à ceux qui la poursuivent : des agents qui veulent la désactiver car elle sait trop de chose, mais aussi un groupe mystérieux qui veut percer les secrets de son esprit. Mais la fuite n’aide pas Mila à accepter ce qu’il lui arrive, et la pauvre jeune fille semble perdue. Pour survivre, elle va devoir évoluer vers une nouvelle version, une version à même de la sauver.





Enfin la suite d'EdenCity !!

Les Corbusards de N.M. Zimmermann (Alice Crane 1)

À 22 ans, Alice vient d’intégrer le service de médecine légiste le plus prestigieux du pays et se voue corps et âme à son travail. Les morts, contrairement aux vivants, ne vous demandent rien, surtout pas l’impossible… Quand l’un de ses "patients" disparaît, pourtant, et qu’elle le retrouve… vivant, dans le quartier chaud d’Edencity, ses certitudes vacillent et ses connaissances, pourtant immenses, ne lui sont d’aucun secours. Sans le savoir, Alice vient de mettre le pied dans un monde dont elle ignore tout. Un monde tapi dans l’ombre depuis des siècles, et qui s’apprête à ressurgir : celui des corbusards. Un monde échappant à toute raison et régi par des lois… inhumaines. Au point où elle en est, cependant, Alice Crane a encore le choix : soit oublier ce qu’elle a vu, et retourner dans sa tour d’ivoire ; soit affronter la vérité, avec tout ce qu’elle comporte d’immaîtrisable et d’inquiétant. Mais alors, elle ne pourra faire marche arrière et rien ne lui assure que son intelligence, si exceptionnelle soit-elle, ne la protégera des dangers qui la guettent. Ni de ses propres peurs…

27/02/2014

Le jeudi c’est Jeu Livresque [39]



 J’avais vu des blogueuses américaines organiser un rendez-vous journalier sur un mois et quelques unes de leurs idées étaient très sympa, j’en ai parlé à Melisande, et elle m’a dit : le jeudi on n’a rien. Voilà comment est née l’idée de petit rendez-vous pour fêter l’arrivée de l’été qui permet de jouer avec nos livres pendant 8 semaines, tous les jeudi, à partir du premier jeudi de juin (06/06).

Semaine 39 : Quel livre aimeriez-vous avoir écrit ?


Ça vous étonne si je dis Kushiel de Jacqueline Carey ? Franchement, si j'étais capable de faire quelque chose d'aussi génial, je serai vraiment très fière et je n'hésiterai pas une seule seconde à tenter la publication, même s'il y a des refus au début je pense que quelqu'un prendra sans souci. Ce livre renferme tout ce que j'aime donc rien à ajouter de plus.


26/02/2014

Coup de projo sur ... [47] Lune de sang d'Andrea Cremer



Voilà, j'avais envie - de temps en temps - de faire revenir sur le devant de la scène, un livre qui m'a plu (que ce soit pour sa couverture, son écriture, son scénario etc.)
C'est vrai, en général, une fois l'avis posté, on y pense plus, alors voilà. Si vous souhaitez participer, mettez vos liens en commentaires et je les rajouterai dans l'article plus tard. 

Un premier tome qui m'avait beaucoup plu, qui traite de loup-garou sur un brin de romance. Tout ce qu'il faut pour plaire. Va peut-être falloir que je lise la suite moi...


Calla n'est pas comme les autres filles de son âge, car elle peut se transformer en louve. Elle sert les Gardiens, des sorciers qui veillent sur les humains depuis la nuit des temps. Son destin est tout tracé : appartenant à la meute Nightshade, elle est promise au séduisant Ren de la meute rivale. Mais quand elle viole les lois de ses maîtres en sauvant Shay, un jeune homme audacieux, Calla commence à remettre en question son sort, son existence et l'essence même du monde qu'elle a toujours connu. En suivant son cœur, elle pourrait tout perdre – y compris sa propre vie. Mais l'amour interdit vaut-il le sacrifice ultime ?

25/02/2014

Petite Musique de Nuit d'Anne Rossi

Quatrième de couverture

Stella n’a pas envie d’aller vivre avec le nouveau compagnon de sa mère, loin de Paris. Foi de fille de journaliste, elle trouvera une solution pour les sortir de là ! Mais elle n’a pas prévu la présence d’un fantôme dans leur nouvelle maison... Elle a déjà bien assez à faire avec Amaury, le fils du compagnon, pas dégourdi du tout par dessus le marché !
Ensemble, parviendront-ils à percer le terrible secret qui sommeille dans la demeure ?
Accrochez-vous ! L’entreprise est périlleuse et vous n’en sortirez pas indemnes...

Mon avis


Je tiens tout d'abord à remercier les éditions Les Lucioles de m'avoir permis de lire ce livre que j'ai bien apprécié.

Je ne ferai pas de résumé de l’histoire, la 4e de couverture étant suffisamment explicite pour comprendre de quoi il s’agit et je vous avoue que je n’arrive pas à faire de résumer sans paraphraser. Donc ça n’a aucun intérêt que je vous réécrive la même chose pour vous l’expliquer, d’autant qu’on sait rapidement de quoi il retourne car c’est un livre court de 160 pages. Il n’y a pas de perte de temps, on rentre dans le vif du sujet. L’écriture d’Anne Rossi est très agréable à lire, fluide de sorte que les pages défilent toutes seules.

Le moins qu’on puisse dire c’est que Stella n’a vraiment pas envie de vivre avec le nouveau compagnon de sa mère et le fils de ce dernier. Elle rejette tout en bloc, se comporte parfois comme une petite peste, pauvre Amaury, mais il le lui rend bien pour se défendre. En même temps, les deux ne sont pas prêts, n’ont pas demandé cette cohabitation donc ça n’est pas évident pour tous les deux de faire des concessions surtout que l’on comprend rapidement qu’ils n’ont pas du tout été élevés de la même manière. Le comportement s’en ressent et lorsqu’on évoque les sujets qui fâchent, rien ne va plus ! Ils sont comme chien et chat mais petit à petit ils parviennent à s’apprivoiser surtout quand ils mènent une enquête des plus sérieuses.

C’est une histoire de fantôme, Stella, totalement rationnelle ne croit pas une seule seconde à ce que lui raconte Amaury et le prend pour un fou. Mais cela l’intrigue car elle aussi entend toutes les nuits cette petite musique et est bien décidée à mener l’enquête tel un détective. Mais rapidement la jeune fille va comprendre qu’il se passe vraiment des choses bizarres dans cette maison. c'est mignon, frais et léger avec une petite histoire de fantôme, parfait pour un moment de détente. Ça peut plaire à tout le monde à condition de garder son âme d’enfant. La fin peut supposer une suite aux aventures de Stella et Amaury, pour ma part, ça me plairait bien, à voir si ça va arriver.

En bref, j’ai passé un bon moment de lecture, très rapide à lire et sympathique, les personnages sont attachants même si ça reste des enfants et qu’ils peuvent parfois être un peu casse pied, surtout quand on confronte deux personnages qui n’ont rien avoir l’un avec l’autre, que ça soit en âge, en genre et en éducation. Mais les différences permettent de mouvementer un peu les choses et nous donner ici une histoire mignonne qui pourrait vite mal tourner…


Top Ten Tuesday (59)

toptentuesday.jpg
Le Top Ten Tuesday est un rendez-vous hebdomadaire dans lequel on liste notre top 10 selon le thème littéraire défini. Ce rendez-vous a initialement été créé par The Broke and the Bookish et repris en français sur le blog de Iani.


Voici le thème de la semaine : Les 10 auteurs dont vous attendez avec impatience un nouveau livre (annoncé ou non)
  1. Erik L'Homme
  2. Dan Wells
  3. Rachel Caine
  4. Jacqueline Carey
  5. Sebastian Fitzek
  6. Marissa Meyer
  7. Céline Landressie
  8. Magali Villeneuve
  9. Matthieu Guibé
  10. J. Arden

Et vous, quel est votre top 10 pour cette semaine ? 


Le thème de la semaine prochaine sera :  Les 10 auteurs populaires dont vous n'avez encore jamais lu de livre

23/02/2014

In My Mailbox (117)


In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie. C'est un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque.

Mes acquisitions de la semaine

Les princes charmants n’existent pas de Maïa Brami

Peut-on tomber amoureux…par correspondance ?
À quinze ans, Nora est une incorrigible rêveuse, qui préfère le glamour hollywoodien d'une Ava Gardner aux amours bien prosaïques de sa copine Julie avec le beau gosse du lycée. Lorsqu'un jour une lettre de rupture adressée à son voisin, un certain Rodrigue, tombe sur son balcon, elle renvoie la missive au bon destinataire. Il lui répond. De lettres en lettres, les deux jeunes gens deviennent intimes. Sans vraiment oser passer à l'action, Nora ne peut s'empêcher de rêver à une histoire d'amour avec Rodrigue. Mais la réalité peut-elle être aussi belle que le fruit de son imagination ?



Petite musique de nuit d'Anne Rossi

Stella n’a pas envie d’aller vivre avec le nouveau compagnon de sa mère, loin de Paris. Foi de fille de journaliste, elle trouvera une solution pour les sortir de là ! Mais elle n’a pas prévu la présence d’un fantôme dans leur nouvelle maison... Elle a déjà bien assez à faire avec Amaury, le fils du compagnon, pas dégourdi du tout par dessus le marché !
Ensemble, parviendront-ils à percer le terrible secret qui sommeille dans la demeure ?
Accrochez-vous ! L’entreprise est périlleuse et vous n’en sortirez pas indemnes...



Enfants de la terre d'émeraude : Naître a un sens de Liliane Bassanetti

« Tu feras de nouvelles révélations, tu apprendras à tes parents et à tous ceux que tu rencontreras une autre façon de voir la vie. Ils accepteront ainsi que naître a un sens. » L'auteur démystifie une nouvelle fois les choses, dans un style simple et clair. Ce roman nous offre un rendez-vous essentiel avec nous-mêmes ! Nous passons avec joie de la dimension où tous les potentiels et enseignements sont présents, à la Terre d'Émeraude où tout se crée et se vit. Un réel bonheur !



Passeurs de mort de Fabrice Colin

Lorsqu’elle chausse les lunettes léguées par son oncle, Angel n’en croit pas ses yeux : elle peut maintenant voir les esprits des gens qui meurent. La voilà partour pour le Massachussetts afin de tenter de comprendre, au contact de la famille Cooper, le mystère que le vieil homme lui a laissé en héritage. Mais pour trouver les réponses, il lui faudra accepter les conditions du jeune et énigmatique Brandon Cooper…



Fangirl de Rainbow Rowell

Pour trouver sa place dans le monde, Cath pourra-t-elle toujours compter sur Simon Snow ?
Cath est fan de la série Simon Snow, comme le reste du monde. Sauf qu’elle ne se contente pas d’endosser le costume de son héros favoris à chaque avant-première, elle va jusqu’à écrire la suite des aventures du jeune mage, et publie ses histoires sur un site ou sa fanfiction est suivie par des milliers de lecteurs. 
Tout bascule le jour où Wren, sa sœur jumelle, qui partage sa passion depuis toujours, décide de faire chambre à part sur le campus universitaire. Alors que Wren s’apprête à profiter dignement des joies de la vie étudiante, Cath est soudain projetée dans un univers hostile où elle va devoir se confronter à des gens bien réels : son père, publicitaire qui frise le surmenage, une prof de littérature qui méprise la fanfic, une coloc un peu revêche et un petit ami envahissant…



ET VOUS ?

21/02/2014

Switched d'Amanda Hocking (Trylle 1)


Quatrième de couverture

Wendy était âgée de six ans lorsque sa mère a essayé de la tuer, convaincue qu'elle était un monstre. Des années plus tard, Wendy découvre que sa mère avait peut-être raison : elle n'est pas la personne qu'elle croyait être et toute son existence doit être démêlée. Tout ça à cause de Finn Holmes. Finn est un mystérieux garçon qui semble la protéger. Chaque rencontre avec lui bouleverse Wendy, surtout parce qu'elle est attirée par lui, même si elle ne l'admettrait jamais. Mais la vérité ne tarde pas à arriver: Wendy et lui ont été échangés à leur naissance. Et aujourd'hui, il vient la ramener dans sa vraie famille. Pour découvrir sa véritable identité, elle doit abandonner son ancienne vie. Commence alors un voyage aussi beau qu'effrayant vers un monde magique dont elle ne soupçonnait pas l'existence.

Mon avis

Ce livre va bientôt sortir chez Castelmore alors il était temps que je le lise, oui le temps parce qu’il traîne dans ma PAL depuis près de deux ans, un cadeau d’anniversaire de la part de Love of Book qui l’avait beaucoup aimé et voulait le partager avec moi. Désolée coupine de ne pas l’avoir lu avant surtout que c’est plutôt pas mal, pas extraordinaire pour le moment mais intéressant et je lirai la suite pour voir ce que ça va donner.

L’écriture est agréable à lire, assez simple et fluide. Je l’ai lu en VO et c’est très compréhensible, je n’ai pas peiné et eu de gros problèmes lors de ma lecture. Les pages défilent assez rapidement, les chapitres ne sont pas trop longs donc c’est plutôt agréable. Le prologue nous plonge directement dans le passé de Wendy, à ses fameux 6 ans où sa mère a essayé de la tuer, la considérant comme un monstre et surtout pas comme son enfant. Le ton est donné, c’est affreux, ça nous met dans de bonnes conditions.

Je ne ferai pas de résumé de l’histoire, la 4e de couverture étant suffisamment explicite pour savoir de quoi il s’agit, d’autant que les événements décrits arrivent rapidement. J’ai d’ailleurs été très surprise que l’on sache très tôt que Wendy soit un changeling, qu’elle ait été échangée à la naissance contre un autre enfant, qu’elle appartient à un autre monde et qu’elle doit partir et rentrer « chez elle ». Je pensais que ça prendrait plus de temps et qu’on verrait davantage sa vie « normale » avant qu’elle ne soit perturbée alors que finalement ça ne dure que quelques chapitres. La part surnaturelle prend totalement le dessus et on y reste jusqu’à la fin. C’est assez inhabituelle pour de la YA, généralement on reste très ancré dans le monde normal même si le surnaturel est dévoilé. Ça change et c’est intéressant parce qu’on apprend à mieux connaître le monde.

J’ai bien aimé l’univers de l’auteur, même si pour le moment ça n’est qu’une esquisse, on entrevoit certains enjeux, les problèmes que cela suppose mais ça n’est pas encore assez approfondi à mon goût. On découvre peu à peu ce nouveau monde, les codes et une certaine politique. Cela prend du temps à mettre en place sans compter qu’on cache beaucoup de choses à Wendy et comme on a son point de vue à travers la narration à la première personne, on ne sait que ce qu’elle sait et veut bien nous dire. Ainsi, on n’a les informations qu’au compte goutte et encore, c’est parce qu’elle est trop curieuse et ne cesse de demander pourquoi pour qu’enfin on lui explique pourquoi elle doit faire ou ne pas faire telle ou telle chose. Je connaissais déjà le principe des changeling notamment via la nouvelle The Lost Boy de Karen Mahoney et j’avais trouvé ça intéressant comme principe. Dans Switched, on voit quel est l’intérêt de ces échanges mais je suis sûre que ça cache d’autres choses, j’espère avoir des réponses plus tard. 

Quant à l’intrigue, je l’ai trouvé plutôt bonne, bien que lente. Je pense que c’est le style de l’auteur qui est comme ça, comme Charlaine Harris. On voit clairement que c’est un premier tome pour poser les bases et présenter les personnages. Mais ça n’est pas pour ça que c’est ennuyeux et qu’il ne se passe rien d’intéressant, ça m’a tout de même plu, même s’il est vrai que j’aurai aimé que ça bouge un tout petit peu plus. Il n’y a pas énormément d’action, dans le premier sens du terme avec son lot de problème et bataille, sauf vers la fin où tout s’accélère et ça devient évidemment beaucoup plus intéressant et qui est assez brutale. Ça s’arrête sur une situation assez inattendue et qui va poser beaucoup de problèmes donc je suis assez curieuse de voir ce que la suite donnera.

Wendy est attachante, elle se retrouve du jour au lendemain plongée dans un univers dont elle ignorait jusque là l’existence, liée à des personnes qu’elle ne connaît pas qui lui assure avoir un destin hors du commun sans pour autant savoir lequel exactement. Elle est perdue et à cause de cela, elle est assez passive, elle subit les choses et ne se rebelle pas totalement. On peut ou pas apprécier cet état de fait, personnellement, ça ne m’a pas trop dérangé, même s’il est vrai que j’aurai aimé un moment qu’elle bouge et s’affirme davantage. Mais elle finit par changer et évoluer au fil des pages donc j’ai bon espoir pour la suite qu’elle s’améliore et devienne une héroïne plus intéressante.

Sinon comme autre personnages qu’il faut mentionner, il y a évidemment Finn, au début il paraît étrange, comme Wendy on se demande ce qu’il veut mais très rapidement on comprend pourquoi il est là. Il est gentil mais parfois un peu bourru avec Wendy, très changeant et à mesure évidemment son comportement évolue. Mais on a également Matt qui m’a beaucoup touché, j’avais mal au cœur pour lui, quant à Elora, un autre personnage de l’histoire qui est très important qui me laisse un sentiment mitigé. Je me méfie d’elle et je pense qu’elle ne va pas me plaire…

En bref, c’est un premier tome sympathique, sans pour autant être extraordinaire mais qui retient l’attention, qui pose les bases : le contexte et l’univers, les personnages, et certains enjeux même si pour le moment c’est à peine esquissé. C’est assez lent et il n’y a pas trop d’action pure et dure mais c’est tout de même intéressant de voir le nouveau monde dans lequel va évoluer Wendy. Et puis il faut dire que la fin rattrape bien le tout, ça s’emballe et nous pose un autre problème donc maintenant je suis très curieuse de voir ce que va donner la suite que je lirai avec plaisir.

PS : A la fin de mon livre, j'ai une nouvelle en bonus, je voulais vous en parler parce que c'est toujours sympa, toutefois je me rends compte que si j'explique de quoi il retourne, ça va tout spoiler la fin. Et je ne peux même pas vous donner le titre, parce que ça dévoile déjà tout. Donc ça n'a aucun intérêt de vous faire ça. Néanmoins, je peux vous dire qu'elle est plutôt sympa parce qu'elle est écrite d'un autre point de vue, à la troisième personne avec un autre groupe de personnages qui est important dans l'histoire. Cela attise indéniablement notre curiosité et j'espère qu'on en saura plus dans le 2e tome.

20/02/2014

L'Empreinte du feu de Xavier Müller (L'Oracle du vent 3)


Quatrième de couverture

Pour Jo, la nouvelle ère glaciaire qui s’abat sur la Terre n’a plus d’importance tant que son ami Adrien reste bloqué à l’intérieur d’un sous-marin prisonnier des glaces. Et elle ne dispose que de trois jours pour le sauver. C’est alors qu’elle apprend qu’Alex, le prodige des ordinateurs, a perdu la tête en menant une véritable guerre informatique contre les centres météorologiques du monde entier. Or, la seule personne à qui il veut encore parler, c’est Jo. Que faire ? Accepter, et abandonner Adrien à son triste sort… Ou refuser, et gâcher peut-être l’unique chance de sauver la Terre…

Mon avis

Je tiens tout d'abord à remercier les éditions Gulf Stream de m'avoir permis de lire ce livre et ainsi poursuivre et terminer les aventures de Joanne.

Je peux d’ores et déjà vous dire que j’ai beaucoup aimé ce dernier tome et la série de manière générale, donc si le surnaturel vous plaît, que le climat vous intéresse également, n’hésitez pas à lire L’Oracle du Vent !

Après avoir terminé le 2e tome, je me suis dit que je ne peux pas en rester là, surtout pas avec cette fin des plus frustrantes et énervantes. Heureusement pour moi, j’avais déjà la suite sous la main alors je n’ai pas hésité – quitte à me coucher très tard – à prendre ce 3e tome pour savoir ce qui allait se passer. Et je ne suis pas du tout déçue. C’est vraiment un très bon livre et Xavier Müller nous prouve une fois de plus qu’il a une imagination débordante. Le seul petit regret c’est que ça ne soit pas plus long, pour qu’on ait davantage de tensions, etc. mais là c’est l’adepte des pavés en moi qui parle.

Je ne ferai pas de résumé de l’histoire, la 4e de couverture étant suffisamment explicite pour savoir de quoi il s’agit, sans compter que si l’on a bien le 2e tome en tête (comme ça a été mon cas), pas besoin de savoir en avance ce qui va arriver car on sait déjà quelle va être la préoccupation de Jo : sauver son ami Adrien prisonnier dans le sous-marin. On se laisse totalement emporter par l’histoire, j’ai vraiment apprécié et les pages ont défilé toutes seules tant j’avais hâte de savoir ce qui allait se passer. Cela dit, après le tome 2 j’étais dans une telle attente que je ne pouvais pas prendre mon temps.

Jo doit sauver tout le monde, elle est le pilier à chaque fois, on compte sur elle. Mais est-ce vraiment ce qu’elle veut ? L’action est omniprésente, j’ai eu la sensation de voir un film avec différents plans, on passe d’une action à l’autre, d’un paysage à l’autre. Dans ce tome on voyage à divers endroits ce qui n’est pas pour me déplaire parce que pour le tome précédent c’était assez fixe. C’est le tome de toutes les révélations et des résolutions donc ça s’accélère, c’est haletant et on ne peut pas s’ennuyer un seul instant. Pas de longueur ; ça file droit et tout s’enchaîne. Evidemment c’est le dernier tome, il faut bien tout boucler mais ça n’est pas pour ça que c’est bâclé. Et en 215 pages de toute façon, il est certain que tout se fasse très rapidement.

L’univers est vraiment intéressant, j’ai beaucoup aimé découvrir la météorologie, tout est clair et bien expliqué, même si parfois ça devient très technique et scientifique, Xavier Müller à l’art et la manière de raconter qui fait que l’on comprend très bien. Et puis après tout Jo n’a que 13 ans, elle ne s’y connaît pas totalement non plus donc elle reformule tel qu’elle le comprend, ce qui nous aide aussi. Pour la partie plus surnaturelle, j’ai bien aimé ce qu’en a fait l’auteur, il arrive encore à nous surprendre. Rien n’est acquis. Ce que j’ai apprécié aussi c’est que ça ne soit pas si facile, je ne vais pas dire non plus qu’il n’y a pas de passages qui sont ainsi, ça reste de la jeunesse donc on sait un peu quoi à s’attendre à la fin et de l’autre… on ne s’y attend pas forcément et c’est d’autant plus réaliste.

Jo est un personnage que j’aime beaucoup, je me suis attachée à elle et c’est vrai qu’il y a un petit pincement au cœur du fait de la quitter si vite mais elle a bien mérité un peu de répit et de repos. Quant aux personnages secondaires ils vont beaucoup nous étonner et nous surprendre pour notre plus grand bonheur, ça ajoute de l’intérêt à l’histoire.

En bref, ce dernier tome clôt parfaitement la série qui d’ailleurs est très intéressante, haletante avec beaucoup de rebondissements à chaque fois. Les personnages sont attachants et nous font vivre plein d’aventures. Il y a plein de mystères autour d’eux et comme je le dis souvent, les apparences sont très souvent trompeuses. Ne croyez rien ! Une série à découvrir et à lire !

Le jeudi c’est Jeu Livresque [38]



 J’avais vu des blogueuses américaines organiser un rendez-vous journalier sur un mois et quelques unes de leurs idées étaient très sympa, j’en ai parlé à Melisande, et elle m’a dit : le jeudi on n’a rien. Voilà comment est née l’idée de petit rendez-vous pour fêter l’arrivée de l’été qui permet de jouer avec nos livres pendant 8 semaines, tous les jeudi, à partir du premier jeudi de juin (06/06).

Semaine 38 : Le livre qui vous ressemble
Quel est le livre qui vous ressemble, pourquoi vous identifiez-vous à l’histoire ou aux personnages ?


Alors là c'est un sujet bien compliqué. Je ne me suis jamais posée la question et j'avoue que je ne sais pas. Quel livre pourrait bien me ressembler, que ça soit en fonction de l'histoire ou des personnages ? 

Difficile à dire, peut-être Jeu de Patience de Jennifer L. Armentrout que j'ai lu récemment. Parce que par bien des aspects je pourrais ressembler à Avery et avoir le même comportement et réflexion et de l'autre, je m'en éloigne totalement parce que j'ai un caractère assez prononcé aussi qui fait que je n'ai rien avoir avec elle. 

Je suis sûre de vous avoir perdu et bon, le but n'est pas non plus de tout vous dévoiler sur moi, comme ça, aucun intérêt et ce n'est pas mon genre non plus. Comme je n'en sais vraiment rien et qu'il faut en choisir un, je vais quand même dire ce livre (qui est absolument génial, il faut le lire) mais après, je suis sûre que de proche connaissance dirait quelque chose de totalement différent... Après tout, on a tous plusieurs facettes ;)

19/02/2014

Coup de projo sur ... [46] La pâle lumière des ténèbres d'Erik L'Homme



Voilà, j'avais envie - de temps en temps - de faire revenir sur le devant de la scène, un livre qui m'a plu (que ce soit pour sa couverture, son écriture, son scénario etc.)
C'est vrai, en général, une fois l'avis posté, on y pense plus, alors voilà. Si vous souhaitez participer, mettez vos liens en commentaires et je les rajouterai dans l'article plus tard. 

Une série coup de coeur qu'il faut absolument découvrir et dévorer. Deux auteurs que j'apprécie énormément pour leurs écrits et aussi leur gentillesse (pour Erik L'Homme du moins, le 2e je ne l'ai jamais rencontré, dommage pour moi :( ). C'est vraiment génial, les personnages sont attachants, et ce n'est pas parce que c'est de la jeunesse qu'un adulte ne pourra pas l'apprécier. Une série à lire d'urgence !

Jasper vit à Paris, va au lycée et joue de la cornemuse dans un groupe de rock médiéval. Bon, mais depuis peu, il fréquente aussi le 13, rue du Horla, l'adresse ultra secrète de L'Association. L'organisation a repéré chez lui certaines aptitudes pour la magie et lui a proposé de devenir agent stagiaire. Et les stages de L'Association ne se passent pas vraiment autour de la photocopieuse ! Armé d'une bombe lacrymogène au jus d'ail, Jasper est envoyé chez les vampires pour enquêter sur un trafic de drogue.

18/02/2014

Le Piège de glace de Xavier Müller (L'Oracle du vent 2)

Quatrième de couverture

Chute des températures, dépression polaire, neige en plein été… Jo l'avait prédit et Christophe Anthoine, son ami le météorologue, y voit là les signes avant-coureurs d'un nouvel âge glaciaire. Mais pour la jeune fille, ces phénomènes deviennent secondaires lorsqu'elle apprend qu'un mystérieux individu a mené par le passé des expériences sur son cerveau avec la complicité de ses parents. Christophe Anthoine et Jo s'embarquent sur un navire océanographique pour étudier la multiplication des icebergs dans l'Atlantique. Si le but du météorologue est de connaître la cause des bouleversements climatiques, celui de Jo est tout différent : elle veut découvrir celui qui l'a manipulée.

Mon avis

Je tiens tout d'abord à remercier les éditions Gulf Stream de m'avoir permis de lire ce livre et ainsi poursuivre les aventures de Joanne.

Je ne ferai pas de résumé de l'histoire, la 4e de couverture étant suffisamment explicite pour savoir de quoi il s'agit. De plus, si j'en dis plus, je risquerai de spoiler, ce qui n'a aucun intérêt d'autant que le livre se lit très rapidement. Il fait moins de 200 pages, ça ne m'a pris que quelques petites heures pour le lire d'une traite. Oui, tant qu’à faire, autant le lire d’un coup et puis j'étais tant prise par les événements et que j'avais envie de savoir ce qui allait se passer, que de toute façon j’aurai été incapable de le faire durer.

Ce deuxième tome reprend quelques temps après le premier, Joanne se retrouve avec Christophe et toute l'équipe météorologique afin de comprendre les phénomènes qui perturbent le monde et le moins qu'on puisse dire c'est qu'ils ne sont pas au bout de leur peine car tout va s'aggraver au fur et à mesure, pour notre plus grand plaisir sinon il ne se passerait rien d'intéressants dans ce livre, mais c'est vraiment une catastrophe. L'action s'enchaîne, de nombreux surgissent à tout moment. En parallèle de tout ça, Joanne découvre de drôles de choses sur son passé, ses parents morts et elle va ainsi partir en quête de réponses. Il se pourrait bien qu'elles ne lui plaisent pas une fois obtenues mais quand la menace rôde, il y a peut-être plus urgent à penser.

Ce tome est très différent du premier tome, bien plus sombre, plus tragique, je ne m'attendais pas à de tels événements. J'ai été presque de choquée de voir ce qui se passait et j’ai eu le cœur serré aussi. Je ne pensais pas que l'auteur irait jusque-là, mais c'est une très bonne idée car ça rend le récit d'autant plus captivant et prenant. C'est vraiment une très bonne histoire avec une intrigue bien ficelée. Parfois c'est assez simple, on pourrait croire que tout est facile et évident – après évidemment ça reste de la jeunesse – mais l'auteur arrive tout de même à nous mettre le doute et à remettre en question ce qu'il affirme. Je me suis totalement laissée prendre au jeu et parfois j'ai été surprise de certains faits, mais je vous laisse découvrir tout ça, je ne veux pas vous spoiler. Ce qu’il faut retenir c’est que l’intrigue est très bonne et l’aspect surnaturel du livre prend de l’ampleur ici. J’ai beaucoup aimé la manière dont l’auteur traitait son sujet et amenait en même temps de nouvelles choses.

Mais là je vais vous parler d’une chose importante, ma théorie selon laquelle tous les auteurs sont des sadiques. Xavier Müller ne déroge pas à la règle et en arrivant à la fin de l’ouvrage, j’ai eu de sérieuses envies de meurtres… Moi qui pensais pouvoir attendre, lire une autre petite histoire pour éviter d’enchaîner les tomes… il se trouve que c’est impossible. Quelle fin frustrante ! Le premier tome l'avait été parce qu'on découvrait certaines choses à propos de Joanne mais là c'est bien pire, c'est un énorme cliffhanger-de-la-mort-qui-tue qui fait rager. Heureusement que j'ai la suite, sans quoi ça m'aurait encore plus énervée de devoir attendre pour savoir ce qui va se passer. Xavier Müller a l'air et la manière de faire pour donner envie à ses lecteurs de poursuivre sa série. Je ne sais pas si je dois l’en remercier… quand même un peu parce qu’il me fait passer un très bon moment de lecture… même si en écrivant cette chronique, je suis légèrement énervée par cette fin.

J’aime toujours autant le personnage de Joanna, elle évolue beaucoup dans ce tome et de l’autre on voit qu’elle est encore jeune et peut se comporter de manière puérile et insensée, aux yeux d’un adulte, évidemment. Mais elle garde son côté attachant malgré ça parce qu’on peut comprendre sa réaction même si c’est très stupide étant donné les circonstances. Quant aux personnages secondaires, on en apprend beaucoup sur certains et je suis très curieuse de voir ce qui va arriver à tout ce beau monde maintenant.

En bref, ce deuxième tome est une vraie réussite, bien que lu très rapidement (en même temps, le livre est court et captivant, ça n'est pas de ma faute), je l'ai beaucoup apprécié. Ça m'a fait plaisir de retrouver les personnages, d'en voir de nouveaux, de voir une certaine évolution au niveau des personnages. L'histoire est très intéressante, haletante, ça ne s'arrête pas et la fin donne envie de se ruer sur la suite, et c'est peut-être bien ce que je vais faire désormais. Une série que je vous conseille de lire si vous aimez la jeunesse !

En partenariat avec

17/02/2014

Linceuls de glace de Lisa Jackson (Une enquête des inspecteurs Selena Alvarez et Regan Pescoli 4)

Quatrième de couverture

La période des fêtes ? Un calvaire pour Selena Alvarez. Cette année encore, elle va devoir supporter l’ambiance festive et familiale qui régnera pendant plusieurs semaines à Grizzly Falls, petite ville du Montana ensevelie sous la neige. Et par-dessus tout, elle devra faire face à sa solitude, une solitude qui la renvoie à un passé auquel elle s’efforce habituellement de ne pas penser.
Mais un meurtre, particulièrement atroce, va l’obliger à se concentrer sur son travail, et à tenir à l’écart ses propres fantômes. Le cadavre d’une femme nue, enchâssé dans la glace et comme sculpté par les mains du tueur, est en effet retrouvé dans la crèche de l’église presbytérienne de Grizzly Falls. Une mise en scène scabreuse, terrifiante, que Selena doit décrypter à tout prix si elle veut arrêter le meurtrier.
Pour cela, elle aura besoin de l’aide de sa coéquipière, Regan Pescoli, et du troublant détective Dylan O’Keefe. Avec eux, elle va plonger dans une enquête qui l’obligera, qu’elle le veuille ou non, à faire face à ses plus noirs souvenirs.

Mon avis

Je tiens tout d'abord à remercier les éditions Mosaïc de m'avoir permis de lire ce livre que j'ai beaucoup aimé.

Je ne ferai pas de résumé de l’histoire, la 4e de couverture étant suffisamment explicite pour savoir de quoi il s’agit. J’ai vraiment bien accroché et cela dès les premières pages. L’écriture y aidant, c’est fluide et agréable à lire donc ça se lit tranquillement quand bien même parfois c’est glauque ce qui arrive. Heureusement qu’il n’y a pas plus de détails sans quoi ça serait vraiment horrible.

C’est un thriller type policier, avec un tueur en série, une enquête à mener et l’identité du tueur à trouver pour l’enfermer. Au fur et à mesure, on voit que cette affaire devient de plus en plus complexe et cela laisse perplexe notre équipe de choc, Selena Alvarez et Regan Pescoli, car cela prend un tournant des plus inattendus.

La narration à la troisième personne nous permet de suivre différents groupes de personnages dont ce tueur qu'on apprend à connaître, qu'on redoute et qu'on aimerait voir enfermé tant il est horrible. Ainsi, on suit plusieurs histoires en même temps de sorte qu'on soit toujours dans une attente, un suspense qui traîne en longueur mais dans le bon sens du terme car ça attise notre curiosité, ça n’est pas ennuyeux du tout, bien au contraire ! On a vraiment envie d'en savoir plus, de comprendre ce qui se passe, qui est ce fameux tueur qui sculpte des femmes de glace. C'est d'autant plus pénible parce qu'on voit le tueur en pleine action avec ses réflexions, mais on ignore tout de son identité, donc c’est frustrant. L’auteur sait maintenir son suspense de sorte qu'on ne sait rien avant la fin. Je vous avoue que je ne m'attendais pas du tout à ça, je n'avais pas pris en compte cet aspect-là pour deviner son identité qui est donc très bien cachée.

Le seul petit regret c'est que la fin ne soit pas plus longue, qu'il n'y ait pas davantage de tensions pour que l'on sache vraiment le pourquoi du comment (oui c'est très clair comme ça, je me doute). J'aurai aimé un peu plus de suspenses et d'explications mais ça n'empêche pas que le livre est très bien et que j'ai passé un très bon moment. Ça m'a donné envie de découvrir d'autres livres de l'auteur – d'ailleurs j'en ai déjà un autre dans ma PAL (Ce que cachent les murs) qu'il me tarde de lire maintenant !

A côté de l’enquête et l’aspect policier du livre, on a le côté « quotidien » qui nous permet de mieux connaître les deux héroïnes, leur vie. Cela permet de relâcher un peu la pression et je trouve qu’il y a un bon équilibre entre le quotidien et l’enquête policière qui empiète tout de même dans la vie de nos deux héroïnes. Tout est tellement imbriqué – et l’auteur tellement sadique ? – que finalement c’est très problématique et on revient au fait qu’il y ait plusieurs histoires en une. Car comme le laisse présager la 4e de couverture, Dylan O’Keefe va évidemment poser quelques problèmes et cela on peut en partie le comprendre dès le prologue du livre qui donne le ton.

J’ai beaucoup aimé les deux héroïnes principales à savoir Selena Alvarez et Regan Pescoli. Elles sont très différentes l’une de l’autre mais se complètent bien et forment un duo intéressant. Selena est sous le feu des projecteurs et j’ai beaucoup aimé la découvrir et en savoir plus sur elle (ça aurait été davantage le cas si j’avais lu les premiers livres de cette série car il s’agit ici du 4e). C’est une femme forte, droite avec des principes mais on voit qu’ici un changement s’opérer au fur et à mesure à cause de toute cette affaire et des divers problèmes qu’elle peut rencontrer parce que ça la touche personnellement.

Quant à Regan c’est une maman un peu dépassée par les événements qui ne sait pas forcément ce qu’elle doit faire et sa vie privée devient ainsi très compliquée c’est pourquoi elle se plonge avec acharnement dans son travail mais cela pose évidemment des soucis du côté de la vie personnelle. Pas évident de concilier les deux quand on est mère célibataire et flic.

En bref, c’est un très bon thriller, l’histoire tient bien la route, est intéressante et l’auteur sait maintenir son suspense si bien qu’on ne sait vraiment qu’à la toute fin qui est le serial killer. Le seul petit regret est donc que sa se résolve vite et qu’on n’ait pas plus d’explications mais bon ça ne gâche en rien la lecture. Les personnages sont intéressants et m’ont beaucoup plu, donc il est certain que je lirai les autres tomes de la série et aussi d’autres livres de l’auteur.

16/02/2014

In My Mailbox (116)


In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie. C'est un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque.

Mes acquisitions de la semaine

Des yeux dans la nuit de Chevy Stevens

Elle aide les gens à se débarrasser de leurs démons.
Nadine Lavoie est psychiatre dans un hôpital de Vancouver. Lorsqu’une patiente, Herther, lui est confiée après une tentative de suicide, Nadine commence avec elle une thérapie. Très vite, elle apprend qu’Heather a fui une communauté dirigée par un certain Aaron Quinn.
Mais les siens refont surface…
Aaron Quinn… Un nom que Nadine n’avait plus entendu depuis des années. Un nom qu’elle aurait aimé oublier à tout jamais. Des souvenirs traumatisants qu’elle avait refoulés émergent alors. Mais surgit une menace. Sa vie est en danger. Son passé l’a rattrapée.


Tradeuse d'Erin Duffy

Quand ses copines d'école s'imaginaient danseuse ou vétérinaire, Alex n'avait qu'un rêve : Wall Street. Son diplôme en poche, il est temps de se confronter à la réalité : un univers impitoyable, où les femmes se comptent sur les doigts d'une main. Armée de sa chaise pliante et de son nouveau surnom, "La Fille", Alex comprend vite que pour se faire une place, il va falloir jouer des coudes… et empêcher la Miss catastrophe qui est en elle de sévir !


Ce que cachent les murs de Lisa Jackson

Depuis le meurtre tragique de son père, Julia Farentino s’est juré de veiller sur sa jeune demi-soeur, Shaylee, qui après ce drame a plongé dans une spirale de violence. Et l’admission de Shaylee à Blue Rock Academy, un pensionnat pour adolescents difficiles dans l’Oregon, est loin de la rassurer. Car les méthodes d’éducation de Blue Rock sont controversées, et des bruits alarmants courent sur la disparition mystérieuse d’une des internes. Une rumeur d’autant plus inquiétante que, très vite, Julia reçoit un appel à l’aide de Shaylee, paniquée et convaincue d’être en danger. Pour en avoir le coeur net, Julia se fait engager comme enseignante dans l’établissement.
Or à peine arrivée, elle apprend qu’une élève a été retrouvée morte. Désormais, il n’y a plus de doute : une menace plane sur Blue Rock et personne, derrière les hauts murs de la vénérable institution, ne semble vouloir l’affronter. Personne, excepté Cooper Trent, un professeur en qui Julia trouve un allié précieux et inattendu – tandis que l’enquête de police piétine. Avec lui, elle espère faire la lumière sur les sinistres événements qui bouleversent le pensionnat.
C’est alors qu’une violente tempête de neige se lève, isolant totalement Blue Rock Academy du reste du monde…


Les Substituts de Johan Heliot (Les Substituts 1)

Dans ce monde-là, la plupart des humains ont été réduits à l'état d'esclaves simples d'esprit.
On les appelle les Substituts.
Kia est l'une d'entre eux.
Et rien ne la prédisposait à se distinguer.
Mais Kia a découvert en elle une force étrange qu'aucun autre Sub ne possède.
Une force, faite de mots et de phrases, qui pourrait se répandre et devenir une arme redoutable au service de la liberté.
Cette force, c'est la connaissance.


Gipsy song. Le choix de Kenzie de Beth Kephart

Kenzie, 18 ans, tombe enceinte et refuse d’avorter, malgré le refus de son petit copain de devenir père. Pour éviter le scandale, sa mère l’envoie terminer sa grossesse en Andalousie, où elle devra ensuite laisser son enfant à une famille adoptive.
Dans le ranch d’élevage de chevaux où elle séjourne, Kenzie, d'abord passive, reprend progressivement goût à la vie et prend ses distances avec son milieu d’origine. Elle découvre l’Espagne du sud et ses paysages écrasés de soleil, la vie et les histoires des gens qui l’entourent, la musique âpre du flamenco. Au contact d'Estela, la vieille cuisinière, et surtout d'Esteban, qui s’occupe des chevaux et parle peu, elle ouvre progressivement ses yeux et son cœur à la beauté et aux mystères qui l'entourent. Jusqu'à y puiser le courage et la force de faire et d'assumer ses propres choix…


Le piège de glace de Xavier Müller (L'Oracle du vent 2)

Chute des températures, dépression polaire, neige en plein été… Jo l'avait prédit et Christophe Anthoine, son ami le météorologue, y voit là les signes avant-coureurs d'un nouvel âge glaciaire. Mais pour la jeune fille, ces phénomènes deviennent secondaires lorsqu'elle apprend qu'un mystérieux individu a mené par le passé des expériences sur son cerveau avec la complicité de ses parents. Christophe Anthoine et Jo s'embarquent sur un navire océanographique pour étudier la multiplication des icebergs dans l'Atlantique. Si le but du météorologue est de connaître la cause des bouleversements climatiques, celui de Jo est tout différent : elle veut découvrir celui qui l'a manipulée.


L'empreinte du feu de Xavier Müller (L'Oracle du vent 3)

Pour Jo, la nouvelle ère glaciaire qui s’abat sur la Terre n’a plus d’importance tant que son ami Adrien reste bloqué à l’intérieur d’un sous-marin prisonnier des glaces. Et elle ne dispose que de trois jours pour le sauver. C’est alors qu’elle apprend qu’Alex, le prodige des ordinateurs, a perdu la tête en menant une véritable guerre informatique contre les centres météorologiques du monde entier. Or, la seule personne à qui il veut encore parler, c’est Jo. Que faire ? Accepter, et abandonner Adrien à son triste sort… Ou refuser, et gâcher peut-être l’unique chance de sauver la Terre…



ET VOUS ?

15/02/2014

Les Variations du diable de Stephanie Reymann-Artarit


Quatrième de couverture

En principe, on ne meurt qu'une fois. Cela ne semble pourtant pas être le cas pour le célèbre poète Rafaël Cortes. Ainsi quand son fils Diego apprend qu'il vient de trouver la mort à Séville alors qu'il le pensait déjà décédé depuis vingt ans, il est bien décidé à percer le mystère de cette double disparition. Pour l'aider, il a deux atouts : un manuscrit que son père lui a légué et une jeune femme, Magdalena qui a bien connu Rafaël. Mais si le premier renferme des secrets impénétrables, la seconde ne semble pas non plus très disposée à parler. L'apparition d'un certain Adraste pourrait débrouiller les cartes mais au contraire, cette vision diabolique opacifie le destin du père en semant la confusion dans l'esprit du fils. Les mystères ne se résolvent pas et d'autres surgissent.
Parmi eux, une revenante à la beauté littéralement fatale. La folie flirte avec le désarroi. Il est désormais impossible de savoir ce qui relève du rêve ou de la réalité, du passé ou bien du présent. La solution est pourtant là, entre les mains du lecteur. Diego doit la découvrir lui aussi. Mais en aura-t-il le temps? 

Mon avis

Je tiens tout d’abord à remercier les éditions Société des Ecrivains de m’avoir permis de lire ce livre qui est pour le moins assez étrange mais intéressant et qui m’a bien plu.

Cette chronique ne sera pas très longue car j’avoue ne pas trop savoir quoi dire dessus, il y a une histoire évidemment mais cela dépend essentiellement de la manière dont on l’accueille, si on se laisse emporter et totalement faire pour voir si on peut adhérer à ce qui se passe. De plus, il s’agit d’un livre assez court (180 pages) donc ça se lit très vite et ça n’est qu’un bref moment. L’intrigue en soi est simple mais on voit à mesure des pages qu’il y a de drôles de choses qui se passent, des personnages mystérieux qui remettent tout en question.

Diego a appris depuis peu que son père était décédé. Le seul problème c’est qu’il pensait que c’était déjà le cas plus de 20 ans auparavant. C’est pourquoi il décide de se rendre à Séville pour voir le corps et comprendre ce qui lui est arrivé depuis sa disparition. Une fois sur place il va faire la rencontre de Magdalena, une jeune femme que son père a bien connu qui renferme des secrets sur ce dernier. Diego pourrait être bien surpris par les découvertes qu’il va faire.

Cette histoire a beau être courte, il se passe beaucoup de choses. Il y a plein de mystères et des secrets qui finissent par monter à la tête de Diego qui a envie de comprendre ce qui a bien pu arriver à son père et aussi qui est cet étrange Adraste contre qui on l’a mis en garde. L’histoire est très réaliste, mais parfois, par petite touche le fantastique se mêle à la réalité. On ne sait pas toujours à quel moment on bascule de l’un à l’autre. L’auteur nous met le doute et c’est ça aussi qui fait l’intérêt de ce livre. C’est riche en révélations et rebondissements, on ne s’attend pas forcément à ce qui arrive, ce qui est une bonne chose. Il y a un certain suspense et une attente parce que les réponses tardent à arriver et lorsqu’elles sont là c’est à la fois surprenant et étrange. Quant à la fin, elle est juste géniale, je n’aurai pas pensé à ça, mais maintenant tout s’explique et s’éclaire.

L’écriture est très agréable à lire, fluide de sorte qu’on plonge assez rapidement dans cette histoire qui peu ordinaire il faut le dire. J’ai été assez surprise par ce livre, je ne m’attendais pas à ça. La narration est à la première personne de sorte qu’on est vraiment dans la tête de Diego et comme lui on essaye de comprendre ce qui se passe, qui sont les différents protagonistes et leurs liens. Il y a très peu de personnages mais ils suffisent à nous faire douter, à remettre en question certaines choses et sont intéressants à suivre.

En bref ce livre a été une bonne lecture pour moi car j’ai embarqué tout de suite dans l’histoire. C’est très surprenant et intriguant tout en nous laissant parfois perplexe, dans le doute car on ne sait pas toujours où l’auteur va. Une fin intéressante qui tient bien la route et qui remet certaines choses en question.

PALM n°37 [FEVRIER 2014]

Qu'est-ce que la PALM ? La PAL du Mois consiste à écrire article sur nos blogs avec une photo de notre Pile À Lire, accompagnée de quelques pensées sur les livres que vous possédez, sur ce que vous avez à dire des nouveautés, sur les livres que vous mourrez d'envie de lire... et ceci, tous les 15 du mois.

Pour retrouver les autres PALM, rendez-vous sur Secret-forbidden-world. La PALM est inspirée de In My Mailbox de The Story Siren.

En cours de lecture : Linceuls de glace de Lisa Jackson



Acquisitions depuis la dernière PALM





Serum (Saison 1) d'Henri Loevenbruck et Fabrice Mazza
Mélo de Frédéric Ciriez
Linceuls de glace de Lisa Jackson
L’amour et tout ce qui va avec de Kristan Higgins
Secrets et préjugés d'Anne Barton
Le roi sur le seuil de David Gemmell
Memento de Jennifer Rush
Bleu passion de Victoria Strauss
Le doux baiser du serpent de Melissa de la Cruz
Dossier 64 de Jussi Adler-Olsen
Play de Franck Parisot
Espionne malgré moi d’Ally Carter
Espionne-moi si tu peux d’Ally Carter
Qui veut la peau de Lola Frizmuth ? d'Aurélie Gerlach
Vertige de Amie Kaufman & Meagan Spooner
Iced de Karen Marie Moning
Les Héritiers de Cindy Van Wilder
Dark currents de Jacqueline Carey
Bitter blood de Rachel Caine
Daylighters de Rachel Caine 
The Rivan Codex de David Eddings
La Dernière Odyssée de Fabien Clavel
10 Façons de bouleverser le monde
Le voyage d’Hawkwood de Paul Kearney
Les rois hérétiques de Paul Kearney
Les guerres de fer de Paul Kearney
Le Second Empire de Paul Kearney
Les Vaisseaux de l’Ouest de Paul Kearney
Nell de Nora Roberts
Jeu de patience de Jennifer L. Armentrout
Les Variations du diable de Stephanie Reymann-Artarit
La Symphonie des Abysses de Carina Rozenfeld
Dernier Souffle de Rachel Caine
Des yeux dans la nuit de Chevy Stevens
Tradeuse d'Erin Duffy
Ce que cachent les murs de Lisa Jackson
Les Substituts de Johan Heliot
Gipsy song. Le choix de Kenzie de Beth Kephart
Le piège de glace de Xavier Müller
L'empreinte du feu de Xavier Müller

Livres lus depuis la dernière PALM



Le coeur du monde de Col Buchanan
Si tu meurs, elle reviendra de Maud Tabachnik
Little Mermaid L'héritière de l'océan d'Anha Senet
Crow Memory de Tessa Gratton
Bite Club de Rachel Caine
Ocean Park de Ludovic Debeurme
L'Affranchie de Marilou Aznar
Shimmer de Darynda Jones (Nouvelle)
Glow de Darynda Jones (Nouvelle)
Bleu Passion de Victoria Strauss
Mélo de Frédéric Ciriez
Memento de Jennifer Rush
L’amour et tout ce qui va avec de Kristan Higgins
Le Chasseur d'Ames d'Agathe Roulot
Tendre veillée de Scarlett Bailey
Automne de Jan Henrik Nielsen
La Dernière Odyssée de Fabien Clavel
Shadow of Legacy de Charlotte Wolf
Jeu de patience de Jennifer L. Armentrout
Les Variations du diable de Stephanie Reymann-Artarit